mdas

Ancienne présidente de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), Christine Mba Ndutume a été élue deuxième vice-présidente de l’organisation jusqu’à la prochaine assemblée générale prévue en 2025.

Le maire de la commune de Libreville, Christine Mba Ndutume, 2 vice-présidente du CGLU Afrique. © D.R.

 

La troisième journée du 9e sommet Africités, sous le thème «le rôle des villes intermédiaires africaines dans la mise en œuvre de l’agenda 2030 des Nations unies et de l’agenda 2063 de l’Union Africaine» a été marquée par l’assemblée générale élective de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLU Afrique). Après avoir rendu son tablier, à l’occasion de la fin de son mandat, l’édile de la commune de Libreville, Christine Mba Ndutume a hérité du poste de 2e vice-présidente de l’association.

En effet, l’assemblée générale a élu les nouveaux membres du bureau de l’organisation, à savoir les 45 membres du Conseil panafricain de CGLU Afrique, les 15 membres du Comité exécutif, les 5 membres du Comité de gestion financière de CGLU Afrique, les 5 Vice-présidents, parmi lesquels le maire de Libreville. Une marque de reconnaissance de l’action de la présidence gabonaise durant son mandat.

La nouvelle équipe dirigeante de CGLU Afrique élue pour un mandat de 3 ans est composée comme suit : présidence de CGLU Afrique, Région de Nouakchott (Fatimetou Abdel Malick) ; (5 Vice-présidents) : Comté de Kisumu (Prof. Peter Anyang’ Nyong’o), Ville de Libreville (Christine Mba Ndutume), Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (Claude Paulin Danho), et Association des Autorités Locales du Botswana (Jeffrey Sibisibi), la Ville de Banjul, Gambie, par ailleurs présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique, Refela (Rohey Malick Lowe).

Comité exécutif de CGLU Afrique (15 membres) : Comté de Kisumu (Kenya) ; Association des autorités locales du Rwanda. RALGA, (Rwanda) ; District de Victoria (Seychelles) ; Association des autorités locales du Botswana (BALA), Association des Autorités Locales d’Afrique du Sud (SALGA) ; Ville de Kwe Kwe, Zimbabwe ; Faitière des communes du Togo (FCT) ; Association des autorités locales du Nigeria (ALGON) ; Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) ; Communes et villes unies du Cameroun (CVUC) ; Ville de Libreville, Gabon ; Association des Maires de Congo (AMC) ; Région de Nouakchott ; Association marocaine des présidents des conseils communaux, (AMPCC, Maroc) ; et le Gouvernorat du Caire (Egypte).

Fondée en 2005 en Afrique du Sud, CGLU Afrique est le fruit de l’unification de trois groupes continentaux de gouvernements locaux : l’Union africaine des autorités locales (AULA), l’Union des villes africaines (UVA) et le Chapitre africain de l’União das Ciudades e Capitães Lusófonas Africanas (UCCL AFRICA).

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire