TATIE

L’ouverture de la Chambre nationale de métiers et de l’artisanat du Gabon se précise, avec l’approbation par le Conseil des ministres des statuts de cet organisme, créé par la loi n°027/2018 du 11 juin 2019 portant orientation de la Politique nationale de l’artisanat en République gabonaise.

L’ouverture de la Chambre nationale de métiers et de l’artisanat du Gabon se précise

 

Destinée à assurer l’accompagnement à la création d’entreprises de réparation et de sous-traitance, pour favoriser l’insertion des jeunes et des femmes dans les métiers variés, la Chambre des métiers et de l’artisanat vient d’enregistrer un petit pas de plus dans sa mise en place. Le Conseil des ministres du 21 novembre a adopté le projet de décret portant approbation des statuts de cet établissement.

«L’approbation desdits statuts est une étape indispensable pour rendre opérationnel cet établissement public à caractère professionnel», a affirmé le communiqué final du Conseil des ministres. La structuration du secteur de l’artisanat local, notamment par la création d’une chambre nationale de métiers et de l’artisanat au Gabon, se précise avec netteté.

 Fruit d’un partenariat signé en 2017 entre le ministère des Petites et Moyennes Entreprises et l’Assemblée permanente des Chambres des métiers et de l’artisanat de France, avec l’appui de l’ambassade de France au Gabon, lChambre des métiers et de l’artisanat constitue une réponse concrète aux problématiques de l’accès à l’employabilité et de la lutte contre l’exclusion. L’une de ces vocations est d’offrir des formations aux artisans, à travers des programmes de compagnonnage artisanal.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire