HABANA

 

Le Centre national d’études spatiales (CNES) et Aerospace Valley ont lancé «SMEs Afric pour promouvoir l’usage des données Copernicus dans quatre pays du continent. Il s’agit du Gabon, du Sénégal, de l’Ethiopie et de l’Afrique du Sud.

Copernicus est le programme européen de surveillance de la terre. © D.R.

 

Officiellement lancée le 22 juin par le Centre national d’études spatiales (CNES) et opérée par le pôle de compétitivité Aerospace Valley, le «SMEs Africa» est une nouvelle initiative visant à développer et promouvoir l’accès aux données d’observation de la terre, issues du programme Copernicus dans 4 pays d’Afrique, dont le Gabon, afin de les aider à faire face aux problématiques liées au changement climatique.

Le projet SMEs Africa est financé par la Commission européenne, dans le cadre de l’accord de partenariat Caroline Herschel Framework. Il a été lancé avec le soutien de la Commission de l’Union Africaine, avec le Dr Tidiane Ouattara, coordinateur du Programme de soutien «GMES and Africa», et avec Business France pour le soutien à l’export.

Ce projet poursuit deux objectifs spécifiques : soutenir l’export des PME européennes vers 3 pays africains (Sénégal, Ethiopie et Afrique du Sud) et sensibiliser les acteurs de 4 pays africains (Sénégal, Ethiopie, Afrique du Sud et Gabon) à l’usage des données Copernicus. «L’Afrique est actuellement confrontée à de nombreux défis en termes de développement durable et de gestion des ressources, pour lesquels Internet et les données spatiales peuvent fournir des solutions», soulignent le CNES et Aerospace Valley.

Selon la Commission de l’Union Africaine, l’Afrique est un continent émergent offrant de nombreuses opportunités en termes d’Internet et de données spatiales. Près de 8 000 personnes travaillent dans l’industrie spatiale en Afrique : 2 000 dans des sociétés commerciales et 6 000 dans les organisations gouvernementales, programmes spatiaux ou centres de recherches. En 2019, l’Afrique a lancé 35 satellites et d’ici à 2024 elle en aura lancé 64. Les missions développées dans le cadre de SMEs Africa permettront de sensibiliser et former ces pays aux usages des données Copernicus afin d’aider l’Afrique à utiliser des données largement sous-exploitées et ainsi pallier son manque d’infrastructures.

Copernicus est le programme européen de surveillance de la terre, initiative de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de l’Union européenne, visant à doter tous les citoyens d’un accès aux données spatiales de façon gratuite et facile. Il fournit de façon ouverte et gratuite des données opérationnelles et des services d’informations pour une grande variété d’applications. Ces données émanent principalement d’une constellation de satellites, les « Sentinels », développés dans le cadre du programme, ainsi que sur des dizaines de satellites tiers qualifiés de «missions contributrices».

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire