HABANA

 

De même que le relâchement des populations quant au respect des mesures barrières, un laxisme des Forces de défense et de sécurité (FDS) affectées sur le terrain pour faire respecter les mesures anti-covid a été noté. Entre appel au renforcement des check-points et interdiction de faire le clando, les FDS ont été rappelées à l’ordre.

Les FDS ont été sommées de durcir les contrôles aux check-points anti-covid. © L’Union

 

«Dans le cadre de l’opération Hippocrate destinée à la lutte contre le Coronavirus il a été constaté un relâchement des FDS sur le terrain», indique un message du ministère de la Défense daté du 3 mai et signé de l’amiral Gabriel Mally Hodjoua. Le ministère de la Défense en veut pour preuve le fait que trop de véhicules circulent pendant les heures du couvre-feu de même que des bars et boîtes de nuit clandestins sont ouverts. Dans le Grand Libreville, il n’est d’ailleurs pas rare de voir ces hommes en tenue en train de « picoler » dans ces bars clandestins et parfois, gratuitement. «C’est le prix à payer pour que les gérants ne soient pas embêtés», commente Cédric, un habitué de ces bars devenus clandestins depuis l’ordre de leur fermeture dans le cadre des mesures anti-covid.

Mieux, le ministère de la Défense reproche aux hommes en uniforme de ne pas punir «ceux qui ne respectent pas les règles», et s’insurge contre la «recrudescence des clandos pratiqués par les FDS». A juste titre, le ministère de la Justice a instruit les chefs des différents corps placés sous sa tutelle de sensibiliser les FDS sur les comportements à avoir sur les check-points, et de durcir les contrôles à ces endroits. «Les responsables des corps devront effectuer des contrôles réguliers dans les check-points pour combattre le relâchement des personnels, appréhender les FDS pratiquant le clando et les présenter au PC mixte», indique le message du ministère de la Défense qui insiste sur le fait que «les corps sanctionneront sévèrement les auteurs de cette pratique». Une grande rigueur est d’ailleurs attendue.

 
GR
 

1 Commentaire

Poster un commentaire