TATIE

Les responsables du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) ont eu une séance de travail, le 5 août à Libreville. Il s’agissait de valider la stratégie de reprise des activités régulières au sein de l’établissement sanitaire, réquisitionné par le gouvernement depuis avril dernier dans le cadre de la riposte contre le Covid-19.

Marie-Thérèse Vane lors de la séance de travail avec ses collaborateurs sur la reprise régulière des activités au CHUL, le 5 août à Libreville. © Facebook

 

Faisant partie des structures médicales retenues dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) envisage de retrouver ses anciennes habitudes. A cet effet, le directeur général du CHUL a réuni son «état-major», le 5 août à Libreville, pour valider la stratégie de reprise des activités régulières au sein de l’établissement sanitaire.

Selon Marie-Thérèse Vane, «la situation est rendue nécessaire par les effets conjugués de la tendance baissière qui se consolide chaque jour davantage sur le front de la riposte anti-Covid-19 et de la forte demande d’accès aux soins des personnes souffrant d’autres pathologies, pour lesquelles le CHUL consulte plus de 70% de gabonais économiquement faibles (GEF)».

Le directoire du CHUL a ainsi convenu du retour imminent au fonctionnement optimal et régulier de l’hôpital, sous réserve des autorisations de la tutelle qui avait presqu’entièrement réquisitionné la structure dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, le 10 avril 2020. Dans cette perspective, il a été préconisé le transfert des quelques Covid positifs restant en hospitalisation -moins de 10- dans le bâtiment de traumatologie (un R+1), en attente de livraison.

Entre temps, les opérations de décontamination et de bio nettoyage devront être menées, avec le concours des services compétents du Copil sollicités à cet effet.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. Cela contribue a créer un sentiment de confiance, c’est aussi bien. Amen.

Poster un commentaire