mdas

 

Après la diffusion du 1er épisode en avant-première le 12 novembre, la série «Mami Wata, le mystère d’Iveza» sera diffusée dès ce 15 novembre sur Canal+ première. Série Canal+ Original, elle a été créée et réalisée par Samantha Biffot, productrice et scénariste gabonaise, 2e prix de la meilleure série au 27è Fespaco. La série raconte la légende de Mami Wata, déesse mère des eaux que tout le monde craint. L’avant-première s’est déroulée dans un décor totalement immersif pour plonger les invités dans l’univers de la série.

Samantha Biffot, réalisatrice de Mami Wata, le 12 novembre 2021 à Libreville. © D.R.

 

Récompensée du 2e prix de la meilleure série lors de la 27e édition du Fespaco, la série «Mami Wata, le mystère d’Iveza» sera diffusée dès ce 15 novembre à 20h30 sur Canal+ Première. Série Canal+ Original, elle a été créée et réalisée par Samantha Biffot. La production gabonaise est signée par On Est Ensemble Productions et co-produite par Canal+ International, Princesse M Productions et Merveilles production. Son casting réunit des acteurs Gabonais de toutes générations, parmi lesquels, Olivia Biffot, Ivane Izangaud, Jean-Claude Mpaka et Marie-Michelle Zwank qui interprètent les rôles principaux. Certains téléspectateurs ont pu la découvrir en avant-première le 12 novembre à Libreville au Gabon.

Du beau monde et une atmosphère mystique à l’avant-première de Mami Wata. © D.R.

«Cette 10e série Canal+ Original est une grande fierté pour nous car elle met sous les projecteurs le Gabon, ses talents à tous les niveaux de la création de la série ainsi que son incroyable nature», a déclaré Fabrice Faux, directeur des chaînes et des contenus de Canal+ International. L’avant-première s’est d’ailleurs faite dans un décor totalement immersif pour plonger les invités dans l’univers de la série. Fondus dans ce décor, «Mami Wata» et quelques acteurs de la série, les ministres gabonais de la Communication et de la Culture, l’ambassadeur de France au Gabon, la patronne de Canal+ Gabon et bien plus assistaient à cette avant-première.

Seul le premier épisode a été projeté, mais c’était assez pour les plonger au cœur de l’enquête fantastique menée par Oliwina. Ayant appris la disparition de son petit frère Pao, cette journaliste décide de partir à sa recherche. Ce qui implique son retour dans sa ville natale au Gabon. Une région lagunaire, mystérieuse, qu’elle a fuie depuis plusieurs années et, où la légende de Mami Wata, déesse mère des eaux que tout le monde craint, n’est jamais très loin. Oliwina n’y est pas étrangère et pour découvrir la vérité, elle va devoir affronter son passé. Curieux, les différents invités ont d’ailleurs promis de se câbler dès ce 15 novembre tant, la légende de Mami Wata a bercé l’enfance de nombreux d’entre eux.

«Je remercie ainsi toutes les équipes qui ont contribué à ce que Mami Wata dépasse sa légende et devienne une réalité !», a dit Fabrice Faux. «C’est une équipe de presque 100 techniciens et comédiens qui a bravé les difficultés que l’on retrouve sous l’équateur pour donner une série qui, on l’espère, fera honneur au Gabon et à toute l’Afrique Centrale», a pour sa part déclaré Pierre-Adrien Ceccaldi, producteur de On Est Ensemble Productions. «Je remercie Canal+ qui nous a soutenu et cru en nous dès l’évocation du titre du projet. Je remercie également toutes les personnes qui ont permis de rendre cette série possible», a-t-il ajouté.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire