mdas

 

Réagissant au drame survenu au village Mbounaneville sur la route Oyem-Mitzic, et sans toutefois éclairer l’opinion sur les circonstances exactes du drame, le directeur général de la Sécurité routière a invité les automobilistes à faire preuve de vigilance sur la voie car, 80% des accidents de la route sont dus à l’irresponsabilité des conducteurs.

Alex Minto’O s’exprimant le 27 juillet. © Capture d’écran/Gabonreview

 

«Les chiffres montrent que le comportement incivique des automobilistes est responsable de 80% des accidents de la route», a fait savoir à travers une communication le 27 juillet, le directeur général de la Sécurité routière, Alex Minto’O. Concrètement, ils sont dus à l’excès de vitesse, la conduite en état d’ivresse, le téléphone au volant, la fatigue ou la somnolence pendant la conduite.

Selon lui, «les accidents de la route résultent du non-respect des règles de sécurité et de circulation routière». Son adresse intervient après l’accident du 26 juillet aux environs de 15h30 sur le tronçon Oyem-Mitzic dans la province du Woleu-Ntem. Alex Minto’O appelle à la vigilance et recommande aux conducteurs de porter la ceinture de sécurité ou le casque pour les cyclistes et motocyclistes, de limiter la consommation d’alcool, de surveiller la vitesse et de veiller à l’état mécanique des véhicules.

«L’insécurité routière coûte très cher à la communauté», a-t-il commenté, évoquant des coûts sociaux en référence au traumatisme psychologique imputable à la perte d’un être cher ou d’une victime survivant avec un traumatisme irréversible ; des coûts économiques. En effet, a-t-il indiqué, ces accidents ont pour conséquences d’amputer la croissance à moyen et long terme en privant la population des adultes actifs ou baissant adulte la productivité du fait des blessures graves occasionnées aux survivants.

Le drame survenu au village Mbounaneville a ôté la vie à 3 Gabonais, un Camerounais et un Tchadien en plus de faire 24 blessés graves dont un admis en soins intensifs. Il a été causé par une collision entre un bus Coaster de l’agence Major transport et une Toyota Picnic qui faisant le clando à destination de Mitzic. Le chauffeur de ce véhicule est décédé.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. DU N'IMPORTE QUOI!!! dit :

    Il n’y a qu’au Gabon où on voit ce genre des choses. Ailleurs, le ministre des transports et le DG la sécurité routière devaient être démis de leurs fonctions.

    «Les chiffres montrent que le comportement incivique des automobilistes est responsable de 80% des accidents de la route». C’est bien de le constater. Et après on fait quoi et comment? Quelles mesures comptez-vous prendre pour remédier à cette situation?

    «les accidents de la route résultent du non-respect des règles de sécurité et de circulation routière». Qui doit durcir les lois en matière de sécurité routière? Ce n’est pas vous, les élus et le gouvernement?

    Pensez-vous que l’absence d’un extincteur dans un véhicule soit plus dangereux que les abus d’alcool au volant, les excès de vitesse, l’ignorance du Code Rousseau, ou le manque de courtoisie au volant, observés ici et là …?

    «L’insécurité routière coûte très cher à la communauté». Quelle moquerie! Tant que les victimes sont des pauvres, vous vous en foutez complétement. Commencez par construire les routes dignes d’un pays émergent ; votez les lois dures contre les automobilistes indélicats (retrait de permis, interdiction de conduire à vie, alourdir les peines de prison en cas de non-respect du Code rousseau ..) et équipez les forces de l’ordre des radars de surveillance.

    Règlementez le métier de taximan, transporteur, clandoman, etc.: faire en sorte que désormais pour être taximan au GAbon, le conducteur doit passer tous 2 ans, un examen du code de la route ( sur 130 questions au format digital, il faut faire au plus 10 fautes pour obtenir le certificat temporaire d’exercice du métier de taximan.

    Voici la preuve que nous les Makaya, on a aussi des bonnes idées pour éradiquer ce fléau .

  2. MONSIEUR A dit :

    «Les chiffres montrent que le comportement incivique des automobilistes est responsable de 80% des accidents de la route».

    Je crois sincèrement qu’il faut des lunettes de vue à ce Monsieur car la route « BIFOUN – OYEM » est un chemin de croix que doivent parcourir les chauffeurs des véhicules: chaussée défoncée, pas d’ensoleillement des bords de la route, etc…

    Cet nième accident vient plutôt démontrer l’irresponsabilités du Ministère des Travaux Publics et celui du Transport.

    Paix aux victimes et sincères condoléances aux familles.

Poster un commentaire