HABANA

 

Prenant part, mardi 6 avril, au dialogue virtuel entre dirigeants de haut niveau sur l’urgence liée à la pandémie de Covid-19 et au réchauffement climatique dont est victime l’Afrique qui n’émettrait que 3% du CO2, le président gabonais a invité ses homologues des pays industrialisés à soutenir le continent en rejoignant le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (AAAP), une façon, selon lui, d’assumer leur responsabilité historique vis-à-vis dudit continent.

Ali Bongo, le 6 avril 2021, à Libreville. Communication présidentielle

 

En janvier dernier, lors du Sommet pour l’adaptation au changement climatique (CAS) organisé par le gouvernement des Pays-Bas et le Centre mondial pour l’adaptation (GCA), le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi A. Adesina, avait annoncé le lancement du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (AAAP) destiné à mobiliser 25 milliards de dollars américains pour intensifier les mesures d’adaptation aux effets du changement climatique en Afrique. Plus de deux mois après, les chefs d’État du continent voudraient bien voir les choses évoluer.

Ali Bongo n’a d’ailleurs pas manqué d’exprimer leur impatience mardi au cours du Dialogue des dirigeants sur l’urgence climatique et la Covid-19 en Afrique auquel il prenait part aux côtés de Ban Ki Moon et d’Antonio Guterres, respectivement ancien et actuel secrétaire général de l’ONU. Il a tenu à rappeler à ses homologues des pays industrialisés que l’Afrique, qui n’émet que 3% du CO2 dans le monde, est lourdement affectée par les conséquences du changement climatique. Aussi, les a-t-il invités «à assumer leur responsabilité historique et à rejoindre au plus vite le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique».

Initiative commune de la BAD et du GCA, «l’AAAP devrait permettre d’intensifier les mesures innovantes et transformatrices prises en faveur de l’adaptation au changement climatique en Afrique. Il s’agit de dynamiser les mesures de résilience face au changement climatique, d’aider les pays à accélérer et intensifier les mesures d’adaptation et la résilience au changement climatique et de mobiliser des financements à la hauteur des besoins de l’Afrique en matière d’adaptation au changement climatique», avait expliqué Akinwumi A. Adesina deux mois plus tôt.

 
GR
 

10 Commentaires

  1. Mezzah dit :

    Foutage de gueule.
    Il invite les pays occidentaux à prendre leurs responsabilités, et les siennes en vers les Gabonais, lesquels ne le reconnaissent pas comme chef d’État. Ses paroles sont inaudibles car agissant en qualité d’usurpateur.

  2. Dikando dit :

    Ali Bongo se moque de lui-même.
    S’il se croit écouté c’est qu’il se met le doigt bien profondément dans l’œil qui lui reste…
    Même les présidents africains élus et crédibles ne sont pas écoutés par ces blancs et c’est un usurpateur qui sera écouté?!
    Aaaah! Gabonreview votre titre peut être celui d’un sketch humoristique.
    L’irresponsable qui exige de la responsabilité ! Aaaah!

  3. Serge Makaya dit :

    CE QUI M’AMUSE BEAUCOUP AVEC LE PEUPLE GABONAIS, C’EST QUE LE QUAI D’ORSAY AURA RÉUSSI SON COUP DE MAÎTRE DE VOUS ENDORMIR AU POINT DE VOUS FAIRE AVALER QUE CET HOMME CI DESSUSNEST TOUJOURS EN VIE. ET DIRE QU’IL EST BIEN MORT DEPUIS OCTOBRE 2018 A RIYAD.

    TOUT CE CINÉMA POUR POUVOIR ARRIVER AU MOINS JUSQU’EN 2023, DATE DE LA PROCHAINE MASCARADE ÉLECTORALE PRÉSIDENTIELLE. A NTARE NZAME !!

    ADIEU. PUISQU’EN PLUS, PERSONNE NE ME CROIT. J’AI FAIS CE QUE JE J’AI PU. ILS SONT EXTRÊMEMENT PUISSANT AUSSI. JE TENAIS À VOUS LE DIRE, PEUPLE GABONAIS. C’EST POUR ÇA QUE JE NE CESSE D’INVITER À L’UNITÉ QUI, MALHEUREUSEMENT, TARDE TOUJOURS À VENIR ET NE VIENDRA TOUJOURS PAS. PUISQUE LA STRATÉGIE DU QUAI D’ORSAY SEMBLE FONCTIONNER À 100% : DIVISER POUR MIEUX RÉGNER.

    N’AYEZ AUCUN REGRET QUAND VOUS VERREZ ENCORE UN BONGO SUR LE TRÔNE. RENE NDEMEZO EN BIEN D’AUTRES GABONAIS SONT CHÈREMENT PAYÉS POUR FAIRE TOUT SIMPLEMENT DE LA DIVERSION POUR PERMETTRE À CES VOYOUS DE RÉALISER LEUR PLAN DIABOLIQUE DE CONQUÊTE DU POUVOIR EN DOUCEUR EN 2023.

    • SERGE MAKAYA dit :

      ILS SONT NOMBREUX SUR GABONREVIEW POUR FAIRE DIVERSION, VOUS FAIRE AVALER N’IMPORTE QUOI. JE VOUS EN CITE DEUX, ET J’EN SUIS QUASIMENT CERTAINS QU’ILS SONT DES AGENTS SECRETS DU QUAI D’ORSAY : « MISSAMBO » et « JEAN BLEMONT » QUI FONT DEPUIS PEU DES POSTS ICI POUR ME CONTREDIRE. IL Y EN A D’AUTRES CERTAINEMENT. MES VÉRITÉS LES GÊNENT ÉNORMÉMENT.

      POUR LE MOMENT, JE NE VOIS QU’UN SEUL GABONAIS QUI A BIEN COMPRIS LE JEU DES FRANÇAIS. C’EST PRIVAT NGOMO. MON FILS, FELICITATIONS A TOI. MAIS SEUL, TU N’Y ARRIVERAS JAMAIS. TU AURAS AU MOINS ESSAYE. A NTARE NZAME !!! J’AI DE PLUS EN PLUS PEUR, CAR JE SAIS QU’ILS SONT A MA RECHERCHE. ET QUAND JE DIS « SONT », CE N’EST PAS LE CLAN BONGO, MAIS BIEN LE QUAI D’ORSAY.

      https://m.facebook.com/groups/1568155816686333/permalink/1761628620672384/?refid=18&ref=group_header&_ft_=qid.6948461183007507359%3Amf_story_key.2938699363054506%3Atop_level_post_id.2938699363054506%3Atl_objid.2938699363054506%3Acontent_owner_id_new.100001886803694%3Aoriginal_content_id.254132493075180%3Aoriginal_content_owner_id.100743301747434%3Apage_id.100743301747434%3Asrc.22%3Astory_location.6%3Aattached_story_attachment_style.video%3Afilter.GroupStoriesByActivityEntQuery%3Atds_flgs.3%3Aott.AX_Im8HnJFTK2jW-%3Apage_insights.%7B%22100743301747434%22%3A%7B%22page_id%22%3A100743301747434%2C%22page_id_type%22%3A%22page%22%2C%22actor_id%22%3A100001886803694%2C%22attached_story%22%3A%7B%22page_id%22%3A100743301747434%2C%22page_id_type%22%3A%22page%22%2C%22actor_id%22%3A100743301747434%2C%22dm%22%3A%7B%22isShare%22%3A1%2C%22originalPostOwnerID%22%3A254132493075180%7D%2C%22psn%22%3A%22EntGroupMallPostCreationStory%22%2C%22post_context%22%3A%7B%22object_fbtype%22%3A657%2C%22publish_time%22%3A1617785359%2C%22story_name%22%3A%22EntGroupMallPostCreationStory%22%2C%22story_fbid%22%3A%5B1761628620672384%5D%7D%2C%22role%22%3A1%2C%22sl%22%3A6%7D%2C%22dm%22%3A%7B%22isShare%22%3A1%2C%22originalPostOwnerID%22%3A254132493075180%7D%2C%22psn%22%3A%22EntGroupMallPostCreationStory%22%2C%22role%22%3A1%2C%22sl%22%3A6%2C%22targets%22%3A%5B%7B%22actor_id%22%3A100001886803694%2C%22page_id%22%3A100743301747434%2C%22post_id%22%3A254132493075180%2C%22role%22%3A1%2C%22share_id%22%3A0%7D%2C%7B%22actor_id%22%3A100001886803694%2C%22page_id%22%3A100743301747434%2C%22post_id%22%3A1761628620672384%2C%22role%22%3A1%2C%22share_id%22%3A254132493075180%7D%5D%7D%2C%221747217508869370%22%3A%7B%22page_id%22%3A1747217508869370%2C%22page_id_type%22%3A%22group%22%2C%22actor_id%22%3A100001886803694%2C%22dm%22%3A%7B%22isShare%22%3A1%2C%22originalPostOwnerID%22%3A254132493075180%7D%2C%22psn%22%3A%22EntGroupMallPostCreationStory%22%2C%22post_context%22%3A%7B%22object_fbtype%22%3A657%2C%22publish_time%22%3A1617803252%2C%22story_name%22%3A%22EntGroupMallPostCreationStory%22%2C%22story_fbid%22%3A%5B2938699363054506%5D%7D%2C%22role%22%3A1%2C%22sl%22%3A6%7D%2C%221568155816686333%22%3A%7B%22page_id%22%3A1568155816686333%2C%22page_id_type%22%3A%22group%22%2C%22actor_id%22%3A100001886803694%2C%22attached_story%22%3A%7B%22page_id%22%3A1568155816686333%2C%22page_id_type%22%3A%22group%22%2C%22actor_id%22%3A100743301747434%2C%22dm%22%3A%7B%22isShare%22%3A1%2C%22originalPostOwnerID%22%3A254132493075180%7D%2C%22psn%22%3A%22EntGroupMallPostCreationStory%22%2C%22post_context%22%3A%7B%22object_fbtype%22%3A657%2C%22publish_time%22%3A1617785359%2C%22story_name%22%3A%22EntGroupMallPostCreationStory%22%2C%22story_fbid%22%3A%5B1761628620672384%5D%7D%2C%22role%22%3A1%2C%22sl%22%3A6%7D%2C%22dm%22%3A%7B%22isShare%22%3A1%2C%22originalPostOwnerID%22%3A254132493075180%7D%2C%22psn%22%3A%22EntGroupMallPostCreationStory%22%2C%22role%22%3A1%2C%22sl%22%3A6%7D%7D&__tn__=%2As%2AsH-R

  4. diogene dit :

    Toujours à mendier plutôt que de se débrouiller, le Gabongo va une fois de plus capter des aides et les redistribuer par mallettes interposées !

  5. Victor dit :

    En réalité, ce n’est pas si difficile de gérer un pays. Même DCD, on est aux commandes. Lol.

  6. Idriss dit :

    Jusqu’à quand va t’on encore nous sonner aux oreilles les activités soi disant d’un mort ? C’est quoi la finalité de tout ce spectacle ridicule ? Le maintien de vos pantins pour continuer à piller le Gabon sous des prétextes de prêts que ke pays n’a nullement besoin ? Vous n’avez même pas honte d’être ridicule dans la gestion d’un pays d’à peine 2 millions d’habitants (et j’exagère même)…

    Je ne m’adresse pas au défunt Ali Bongo, mais bien aux manipulateurs français.

Poster un commentaire