HABANA

 

 

A l’initiative des ambassades du Gabon, de France et du Mexique, 16 ambassadeurs accrédités en République de Corée ont lancé le groupe des Amis du Fonds vert pour le climat, dont le but est de promouvoir cet outil essentiel de l’Accord de Paris et le plus important fonds pour le climat au monde.

De gauche à droite, le directeur exécutif du Fonds vert pour le climat, Yannick Glemarec, les ambassadeurs de France Philippe Lefort, du Gabon Carlos Victor Boungou et le chargé d’affaires mexicain Vladimir Vazquez Hernandez. © kr.ambafrance.org

 

Près d’une vingtaine d’ambassadeurs accrédités en République de Corée ont lancé le 17 juin, à la résidence de France à Séoul, un groupe informel dénommé les «Amis du Fonds vert pour le climat». L’un des objectifs de cette nouvelle association est d’échanger des idées sur les travaux du Fonds vert pour le climat ; un élément essentiel de l’Accord de Paris et le plus important fonds pour le climat au monde.

Ce groupe vise à mobiliser un soutien politique dans le rôle du Fonds dans la promotion des voies résilientes au changement climatique à faibles émissions dans les pays en développement. Il a l’intention de renforcer les relations entre le Fonds vert pour le climat et les missions diplomatiques en République de Corée, ainsi que de créer un nouveau canal vers les gouvernements des pays en développement. Il fournira également une plateforme informelle pour échanger des idées et des expériences sur l’intensification de l’action climatique dans des contextes mondiaux, régionaux et nationaux.

L’adhésion au groupe des Amis est volontaire et ouverte à toutes les missions diplomatiques en raison de l’impact mondial du changement climatique. Il réunira régulièrement les ambassadeurs des missions diplomatiques accréditées auprès de la République de Corée, le Fonds vert pour le climat et l’ambassadeur de la République de Corée pour le changement climatique. Le groupe est présidé par les ambassadeurs des États qui co-président le Conseil d’administration du Fonds vert pour le climat en République de Corée (actuellement la France et le Mexique).

Le lancement de ce groupe a réuni les ambassadeurs du Canada, du Costa Rica, du Danemark, d’Egypte, de France, du Gabon, d’Allemagne, du Guatemala, d’Inde, d’Italie, de Mongolie, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, et les chargés d’affaires du Mexique, de la Nouvelle-Zélande et de la Suède. Le directeur exécutif du Fonds vert pour le climat, Yannick Glémarec, et le directeur général du changement climatique, de l’énergie, de l’environnement et des affaires scientifiques au ministère des Affaires étrangères de la République de Corée, Lee Tong-q, ont également pris part à cette rencontre.

Cette réunion intervient à quelques jours de la 29e réunion du Conseil d’administration du Fonds vert pour le climat, qui se tiendra du 28 juin au 1er juillet, et à quelques mois de la 26e Conférence des Parties des Nations unies sur le changement climatique (COP26), prévue en novembre 2021 à Glasgow (Royaume-Uni).

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire