GR

La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) a annoncé ce 20 mai la suspension jusqu’à nouvel ordre de l’immatriculation de masse des Gabonais économiquement faibles(GEF). L’immatriculation des femmes enceintes et personnes malades reste effective.

La Cnamgs annonce la suspension jusqu’à nouvel ordre de l’immatriculation de masse des Gabonais économiquement faibles (GEF). © D.R.

 

La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) vient de suspendre l’immatriculation de masse des Gabonais économiquement faibles (GEF).

Annoncée par le biais d’une note d’information datée du 20 mai et signée du directeur général, Severin Maxime Anguile, cette décision s’inscrit dans le cadre du «respect des mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter contre le la pandémie de Covid-19».

Toutefois, précise la Cnamgs, «l’immatriculation des femmes enceintes et des personnes malades (urgence médicale) demeurent effectives».

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire