HABANA

 

Depuis le début de l’année 2021, et particulièrement au cours des six premiers mois, le Gabon a vu ses importations de sucre baisser de près de 85% en raison de la constitution d’importants stocks estimés à 17 985 tonnes.

Les stocks de sucre étaient estimés à 17 985 tonnes en début d’année 2021. © D.R.

 

Le Gabon aurait-il atteint l’autosuffisance en matière d’approvisionnement en sucre ? S’il est encore trop tôt pour répondre par l’affirmative, il n’en demeure pas moins que les importations de cet aliment parmi les plus consommés ont rarement connu une telle baisse. L’enquête de la direction générale de l’Économie et de la Politique fiscale (DGEPF) révèle qu’au terme des six premiers mois de l’année 2021, les importations ont chuté de -84,8%.

La constitution d’importants stocks sur le plan national justifierait cette situation. La DGEPF précise en effet que les stocks de sucre étaient estimés à 17 985 tonnes en début d’année contre 11 424 tonnes sur la même période, en 2020.

En réalité, l’activité sucrière ne s’est pas bien portée durant le premier semestre de l’année courante. Elle a enregistré des résultats en baisse, notamment en termes de volume de sucre transformé (-24,8%) et de ventes (-8,1%). Trois principales raisons expliquent ces mauvais résultats : l’arrêt de l’usine pour des travaux, les difficultés d’évacuation des produits aussi bien par la route que sur la voie ferrée et la baisse de la demande en sucre des brasseries, boulangeries et ménages. Conséquence : le chiffre d’affaires a lui aussi enregistré une baisse à -8,5%.

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Kevin Karel MANAMI dit :

    Et on achète le paquet de sucre à 1000 fcfa?

Poster un commentaire