TATIE

Troisième avionneur mondial, Embraer propose au Gabon une offre dans le cadre de son projet de relance d’une compagnie aérienne nationale. Le représentant Afrique du constructeur brésilien accompagné de l’ambassadeur du Brésil au Gabon a été reçu par le ministre des Transports qui n’a pris aucun engagement.

Embraer se positionne comme le meilleur choix pour le Gabon quant à son projet de création d’une compagnie aérienne. © D.R.

 

Embraer, l’entreprise brésilienne d’aéronautique, propose au Gabon qui souhaite relancer une compagnie aérienne nationale, une offre technique. Le 20 février, son directeur commercial Afrique, accompagné de l’ambassadeur du Brésil au Gabon, a été reçu par le ministre des Transports Léon Armel Bounda Balonzi. «Nous avons examiné une liste de possibilités et donc cette liste présente exactement ce que nous faisons», a indiqué Applo Claudio Acquarone, le diplomate brésilien.

Embraer construit des avions civils de petite et moyenne taille et pour Applo Claudio Acquarone, c’est le meilleur choix pour le Gabon. «Les avantages, c’est que c’est le projet le plus moderne qui existe pour les avions. C’est pour nous un motif d’orgueil de pouvoir offrir au Gabon cette alternative, la plus actuelle et la plus moderne possible», a-t-il poursuivi.

Léon Armel Bounda Balonzi a assuré avoir exploré avec le diplomate, les voies de coopération entre le Brésil et le Gabon à travers un partenariat avec Embaer. «Nous n’avons pas pris d’engagement», a-t-il précisé, estimant que l’offre brésilienne est tout de même intéressante. «Nous avons eu l’honneur d’avoir une offre d’Embraer qui nous a présenté son offre technique. Nous allons donc rendre compte au chef du gouvernement à l’effet de poursuivre nos discussions», a-t-il fait savoir. «Toujours est-il qu’il fallait effectivement voir cette solution d’Embraer comme une option parmi tant d’autres. Si on en croit à l’exposer, il y a des économies que nous pouvons faire comparativement à d’autres aéronefs. Donc de ce point de vue, nous pensons que c’est une bonne approche. En termes d’économie aussi, on voit quand même que ces aéronefs sont de dernière génération et il y a là, une option que nous pourrions explorer», a-t-il expliqué.

Fondé en 1969, Embraer est le troisième avionneur mondial. En 2019, il a livré un total de 198 avions dont 89 étaient des avions commerciaux et 109 des jets d’affaires par lesquels, 62 avions légers et 47 gros. Ce qui, selon l’entreprise brésilienne, représente une augmentation de 9 % par rapport à 2018, où elle a livré un total de 181 avions.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire