À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, organisée par l’association Eklore, Annie Flore Batchiellilys sera sur scène, le 8 mars, au Zénith à Paris. L’artiste gabonaise devrait y interpréter quelques titres de son dernier album ‘Fundu’, sorti en 2019.

Annie Flore Batchiellilys sera sur scène au Zénith de Paris, le 8 mars 2020. © cemac-eco.finance

 

Après une longue pause, Annie Flore Batchiellilys effectue son grand retour sur scène. L’artiste engagée, qui mêle dans ses chansons folk et pop africaines, saupoudrées de rythmes de jazz et de blues, sera au Zénith, à Paris, le 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, organisée par l’association Eklore.

Ce grand concert permettra notamment d’écouter 12 femmes inspirantes (parmi les 100 qui seront sur scène) et d’horizons très divers, qui s’assument toutes entières et ont envie de contribuer à un monde meilleur. Plusieurs performances artistiques et moments de partage ponctueront aussi l’événement pour mettre en éveil les sens du public. À travers ce rendez-vous singulier, Eklore invite à participer à la co-construction d’une société plus juste et plus digne.

«Grâce à Eklore, je veux être parmi les 100 femmes engagées qui vont faire un appel pour demander au monde une vie plus humaine et plus responsable», a affirmé Annie Flore Batchiellilys. Sur scène, l’artiste gabonaise devrait jouer quelques titres de son dernier album ‘Fundu’, sorti en 2019. Signifiant «concertation» ou «conciliabule» en langue punu, ‘Fundu’, compte  neuf titres et traite essentiellement du thème de l’amour dans «tous les domaines».

«Lorsque j’ai écouté l’appel d’Eklore, j’ai tout de suite dit oui, car j’adhère totalement à la vision de cette association : Un monde où chacun assume sa singularité dans sa vie professionnelle et sa responsabilité dans la vie humaine», a conclu Annie Flore Batnie chiellilys.

 
GT
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire