HABANA

 

Woodbois vient d’annoncer l’acquisition de deux lignes de placage supplémentaires pour ses opérations au Gabon. D’une valeur de près de 525 millions de francs CFA, ces nouveaux équipements visent à stimuler la production de placage la société.

Woodbois vient d’acquérir deux lignes de placage supplémentaires d’une valeur de 526 millions de francs CFA, pour stimuler ses opérations au Gabon. © Woodbois

 

Premier producteur de feuillus africains durables, Woodbois entend doper sa production au Gabon. Fabriquant, et commercialisant des planches de bois scié, du bois d’œuvre, du contreplaqué et des produits de bois dur, la société de transformation vient d’annoncer l’acquisition de deux lignes de placage supplémentaires pour ses opérations au Gabon. Les machines ont été acquises auprès de CEMA Bois De L’Atlas, l’un des plus grands fabricants de contreplaqué d’Afrique. «Nous sommes ravis de poursuivre la croissance de notre activité de placage à forte marge grâce à cet accord avec CEMA, une entreprise avec laquelle Woodbois entretient des relations de longue date», a déclaré le PDG de Woodbois dans un communiqué publié le 30 avril.

«Les transactions profiteront à Woodbois, car nous bénéficierons d’économies d’échelle, et à CEMA, qui s’assurera l’approvisionnement auprès d’une source fiable dans le cadre de l’accord d’écoulement (…) Cette annonce apporte une preuve supplémentaire des plans de croissance ambitieux de Woodbois, mais aussi que le Gabon reste au premier plan des plans d’expansion de l’entreprise : nous restons un fournisseur engagé d’opportunités d’emplois qualifiés à long terme dans ce pays», a ajouté Paul Dolan.

Woodbois a déclaré qu’il paiera près de 525 millions de francs CFA pour les deux lignes de placage, dont la première est déjà à Libreville et sera installée au début du troisième trimestre de 2021. Elle devrait porter à environ 35 m³ par jour la capacité de production de placage de ses installations. La seconde ligne, qui sera livrée et installée au cours du second semestre de l’année, a une capacité de production de 75 m³ supplémentaires par jour.

Au Gabon, les deux sites de transformation du groupe Woodbois, une scierie de 13 hectares et une usine de placage de 5 hectares, sont situés à Mouila, à moins de 70 km de sa concession forestière de 100 000 hectares délivrée pour une durée de 20 ans, valable jusqu’en 2036, et renouvelable.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire