HABANA

Le Japon va débourser 30 millions de FCFA pour offrir deux ambulances médicalisées à l’hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné, dans le Moyen Ogooué. Une convention relative à ce don a été signée, le 23 novembre à Libreville, entre l’ambassadeur du Japon, Masaaki Sato et le directeur de l’hôpital, Arnaud Flamen.

L’ambassadeur du Japon, Masaaki Sato échangeant de parapheur avec le directeur de l’hôpital Schweitzer, Arnaud Flamen, Libreville le 22 novembre. © Gabonreview.

L’ambassadeur du Japon, Masaaki Sato échangeant de parapheur avec le directeur de l’hôpital Schweitzer, Arnaud Flamen, Libreville le 22 novembre. © Gabonreview

 

Deux ambulances médicalisées de marque Toyota. Telle est l’offre contenue dans le don offert par l’état japonais à l’hôpital Schweitzer de Lambaréné. La signature relative à la matérialisation de ce don s’est déroulée à Libreville, entre l’ambassadeur du Japon au Gabon, Masaaki Sato et Arnaud Flamen, directeur général par intérim de l’hôpital Albert Schweitzer. D’un montant de 30 millions, ce don sera entièrement financé par l’Etat japonais.

Rappelant que ce don rentre dans le cadre du programme « Dons aux microprojets locaux contribuant à la sécurité humaine, le diplomate japonais a estimé que «ces ambulances faciliteront désormais l’accès aux soins urgents de la population de Lambaréné et des villages périphériques», a relevé Masaaki Sato.

Le japon n’est pas à son premier geste en faveur de l’hôpital du «Grand Blanc». Ce pays, a rappelé Masaaki Sato, «a réalisé plusieurs programmes à Lambaréné avec l’envoi des volontaires japonais, la construction du centre communautaire des pêches artisanales de Lambaréné (…) L’hôpital Albert Schweitzer a bénéficié à ce jour, du financement de 3 projets; et aujourd’hui le don de deux ambulances sera le 4e projet financé par le japon».

Pour sa part, le directeur intérimaire de l’hôpital Albert Schweitzer a estimé que ce don vient à point nommé. «Nous sommes très satisfaits de ce don. Parce qu’il nous permettra désormais d’évacuer nos patients sur Libreville à des couts réduits pour des examens spécialisés. Ce qui contribuera considérablement à l’amélioration de qualité des soins administrés aux populations», a souligné Arnaud Flamen.

Le don de deux ambulances a été rendu possible grâce à l’ONG «The Society for Japonese Diplomacy» du Japon, qui avait été sollicitée par Jean Christian Obame, originaire du Moyen Ogooué, par ailleurs président de l’Association des amis d’Albert Schweitzer au moment où il se trouvait au Japon en qualité d’ambassadeur du Gabon, il y a plusieurs années.

Auteur: Jean-Thimothé Kanganga

 

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Pas de royaume ou dictature au GABON!!! dit :

    Donc il faut juste une poignet de 15 briques pour s’offrir une ambulance médicalisée?! Et dire que les dispensaires qui nous servent d’hopitaux penent à en avoir une… l’emrgence!

  2. RG dit :

    Je connais personne qui fais un don sans contrepartie surtout au Gabon

Poster un commentaire