mdas

 

La Chine est prête à travailler avec le Gabon afin de participer activement à l’accélération de la transformation du pays, dans le but d’offrir davantage de bénéfices au peuple gabonais, a confié le conseiller d’État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi à son homologue gabonais, Michael Moussa Adamo en marge de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Michael Moussa Adamo et son homologue chinois, Wang Yi. © xinhuanet

 

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Michael Moussa Adamo, a échangé avec son homologue chinois Wang Yi, le 24 septembre dernier, en marge de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, a relayé notre confrère de Xinhuanet. Les deux hommes ont ressassé les grands axes des relations diplomatiques sino-gabonaises vieille d’une cinquantaine d’années, et ont consenti à travailler ensemble pour promouvoir une coopération de haute qualité dans le cadre de l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR).

«Le Gabon est un bon ami de la Chine en Afrique. Les deux pays ont toujours été sincères et amicaux, se sont traités de manière égale, ont réalisé une coopération gagnant-gagnant et un développement commun, ont forgé une amitié profonde et le partenariat de coopération global entre les deux parties continue de se consolider et de se développer. Ainsi, la Chine est prête à travailler avec le Gabon pour accélérer son développement et sa revitalisation et à apporter davantage de bénéfices au peuple gabonais», a déclaré Wang Yi.

Pour sa part, le ministre gabonais des Affaires étrangères a déclaré que le Gabon et la Chine entretiennent une amitié séculaire et ont porté de riches fruits grâce à une coopération mutuellement bénéfique. «Le Gabon est disposé à renforcer la synergie entre « Gabon émergent » et l’initiative « la Ceinture et la Route » pour diversifier l’économie du pays», a confié Michael Moussa Adamo.

L’initiative chinoise « Une ceinture, une route » lancée en 2014 au plan international incarne le regard de la Chine sur ses nouveaux engagements mondiaux. L’objectif est la création des liens économiques, politiques et sécuritaires entre l’Afrique et la Chine en faveur des intérêts géopolitiques de Pékin.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire