GR

Le Gabon a enregistré le 22 mai 37 cas de guérison. Ce qui porte à 402 le nombre de personnes guéries dans le pays qui a parallèlement enregistré 161 nouvelles contaminations et pas de décès à la même date.

Le porte-parole du Copil le 22 mai. © D.R.

 

Au Gabon, le nombre de cas confirmés positifs au Covid-19 continue d’être déclaré par centaine. Si le 20 mars le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (Copil) notifiait 65 nouveaux cas sur 345 tests réalisés, le 22 mai ces chiffres ont explosé. Selon le Copil, sur 499 prélèvements, 161 tests se sont avérés positifs. Ce qui a fait passer le nombre de cas positifs au Covid-19 à cette date de 1567 à 1728.

Sur les 161 nouveaux cas enregistrés dans deux provinces sur les 6 touchées par la pandémie, 158 se trouvent dans la province de l’Estuaire. A en croire les informations du Copil, 479 prélèvements ont été effectués et 153 cas sont issus du dépistage massif et les 5 autres du dépistage actif. Ce qui porte à 1 377 le nombre de cas positifs dans cette province au 22 mai. Dans la province du Moye-Ogooué, 3 nouveaux cas ont été déclarés positifs sur 17 tests effectués. Soit un total de 39 cas positifs dans cette province dont 22 à Lambaréné.

Si le Copil indique qu’au 22 mai, 82 personnes étaient hospitalisées contre 86 au 20 mai, 9 personnes en réanimation contre 6 au 20 mai, il annonce également 37 nouvelles guérisons contre 47 au 20 mai. Ce qui fait passer le nombre de personnes guéries de 365 à 402 au 22 mai. «Au total, sur les 9 121 prélèvements effectués, nous avons 1 728 cas testés positifs (18%), 402 guéris, 82 hospitalisés, 9 personnes en réanimation et 12 décès», a résumé le porte-parole du Copil qui appelle au respect des gestes barrières pour freiner la propagation du Covid-19 dans le pays.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Manono dit :

    Je ne crois pas à cette maladie au Gabon. Elle a été inventée pour atteindre certains objectifs.C’est faux tout ça. Quels sont ces gabonais qui vont se faire dépister alors que les gens se plaignent que ces tests sont faux. Gabonais, vous aussi, on ne va pas vous tromper tout le temps. Cette maladie, si elle existe au Gabon, se traite facilement, a dit le prof Didier Raoult. Continuer à suivre les gouvernants qui nous mentent tout le temps.

Poster un commentaire