Le Groupe United Bank for Africa (UBA) a annoncé, le 26 mars, un don de de 8,3 milliards de francs CFA pour soutenir la riposte globale panafricaine contre la pandémie mondiale du coronavirus. 2,5 milliards de francs CFA seront alloués aux 20 pays africains où la banque est implantée, dont le Gabon.

UBA va soutenir la riposte contre le coronavirus au Gabon ainsi que 19 autres pays à africains, à hauteur de 2,5 milliards de francs CFA. © D.R.

 

À travers sa fondation, le Groupe United Bank for Africa (UBA) a décidé soutenir la riposte globale panafricaine contre la pandémie mondiale du coronavirus. La banque panafricaine a annoncé, le 26 mars, le décaissement de 14 millions d’euros (plus de 8,3 milliards de francs CFA).

«Ce don va représenter un soutien important et opportun au Nigeria et à 19 autres pays africains, en leur fournissant du matériel médical de secours, des équipements de soins essentiels et une assistance financière aux gouvernements», a annoncé le Groupe UBA.

Dans cette enveloppe, 2,5 milliards de francs CFA seront alloués aux pays africains où la banque est implantée, dont le Gabon. Les structures médicales desdits pays recevront également 1,6 milliard de francs CFA. Le reste sera principalement alloué au Nigeria, où la banque va financer un centre médical à Lagos, avec «des lits pour l’isolement des patients et des équipements d’unités de soins intensifs». 

«Il s’agit d’un moment où nous devons jouer notre rôle. Cette pandémie mondiale doit unir les citoyens, les gouvernements et les chefs d’entreprise, et ce sans délai. Étant donné que le nombre de cas augmente rapidement au Nigeria et en Afrique, le secteur privé doit travailler main dans la main avec les différents gouvernements pour endiguer la propagation de cette pandémie mondiale», a indiqué le président du groupe UBA.

«Nous saluons les efforts des gouvernements et sommes disposés à collaborer et contribuer avec nos ressources à l’effort collectif, qui permettra une riposte à l’effort collectif contre la pandémie», a conclu Tony Elumelu. Présente dans 20 pays africains, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en France, UBA revendique une «longue expérience de soutien à ses communautés pendant les moments de difficultés».

 
GT
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire