TATIE

 

Au moment où des responsables financiers sont limogés et alors que la présidence de la République poursuit sa chasse contre les fonctionnaires à l’origine de l’explosion de la fausse dette intérieure, le ministre chargé de la Promotion de la bonne gouvernance annonce le lancement ce lundi 23 novembre d’une campagne de sensibilisation sur les mécanismes de lutte contre la corruption dans toute l’administration publique.

Francis Nkea Ndzigue, le ministre de la Bonne gouvernance, en charge de la Lutte contre la corruption. © Com. gouvernementale

 

Francis Nkea s’en va à nouveau en guerre contre les fonctionnaires corrompus. En octobre dernier, à travers un spot de sensibilisation diffusé sur la page Facebook de son département, le ministre chargé de la Promotion de la bonne gouvernance avait soutenu que «la majeure partie des tentatives de corruption au Gabon provient des administrations publiques». Il vient de renouveler son intention d’en finir avec le phénomène.

Pour le membre du gouvernement, la corruption au sein de l’administration publique, même passive, «sape les efforts de l’État en matière de développement et ralentit l’économie du pays». Aussi, son département ministériel annonce-t-il pour ce lundi 23 novembre le lancement d’une vaste campagne de sensibilisation sur les Mécanismes de lutte contre la corruption dans toutes les administrations publiques.

Initiée conformément aux instructions du président de la République et de la Première ministre, cette campagne de sensibilisation est prévue s’achever le vendredi 18 décembre prochain. Celle-ci, précise le ministère de la Promotion de la bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption, concerne «tous les agents publics de chaque ministère».

L’initiative de Francis Nkea Ndzigue est loin d’être anodine. Elle intervient au moment où des responsables financiers sont limogés et alors que la présidence de la République poursuit sa chasse contre les fonctionnaires à l’origine de l’explosion de la fausse dette intérieure évaluée à 440 milliards de FCFA environ par la taskforce dédiée. Le Conseil des ministres du 20 novembre a déjà procédé au remplacement de quelques directeurs administratifs et financiers de structures publiques ou parapubliques, à l’instar de l’Aninf et de Pizolub.

 
GR
 

10 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    « … alors que la présidence de la république poursuit sa chasse contre les fonctionnaires… » A Ntare Nzame !! La présidence de la république à quelles leçons à donner aux fonctionnaires SVP ? Kié!!

    En tout cas, tous les Bongo et Valentin qui ont volés dans ce pays auront des comptes à rendre au peuple gabonais. C’est bien dommage que les VOYOUS que sont feu Omar Bongo et feu Ali Bongo ne sont plus des nôtres. Mais j’espère que la terre ne leur soit pas légère comme ont le souhaite souvent à nos défunts. A Ntare Nzame!! Pitié!!

    Que Francis Nkea commence à faire la GUERRE aux Bongo et Valentin, les plus grands CORROMPUS du Gabon. Pascaline Bongo et Frédérique Bongo ne sont pas épargnés. Y compris Patience Dabany. Dommage qu’elle se meure. Ces gens ont la chance d’échapper toujours à la justice. Mais j’espère qu’il y a bien une justice dans l’au delà. A Ntare Nzame!!

  2. Giap EFFAYONG dit :

    Serge Makaya,
    Croire ou seulement penser qu’il y aurait une justice immanente dans l’au-delà c’est non seulement faire preuve d’une grande naïveté c’est aussi reconnaître implicitement son incapacité à influer sur le cours des choses,à changer de paradigmes et ce ne sont pas les effets de manche de Francis Nkéa qui changeront quoi que ce soit.Pour escompter venir à bout de ce fléau qui s’est enraciné depuis cinquante trois ans dans notre pays il va bien falloir recourir à des mesures radicales dont la plus simple est la liquidation.En effet,je suis convaincu que seule, l’élimination physique massive de toute cette racaille en col blanc qui siphonne les caisses de l’état gabonais permettrait d’attenuer ce phénomène.

  3. Gaston dit :

    Une stupidité que je viens de lire dans les réseaux sociaux (Facebook). Une certaine Joelle Mpouho qui n’apprécie pas l’éventuelle NOMINATION de Mr Ernest Mpouho Epigat au poste de Directeur de Cabinet d’Ali Bongo (qu’on veut continuer à nous faire croire vivant) ou de Secrétaire général de la présidence. Nomination, semble t-il, effectuée par l’idiot fils adoptif du défunt Ali Bongo : Nourredine.

    NOUS AVONS ICI UNE FORME DE CORRUPTION QUI PERDURE AU PLUS HAUT SOMMET D’UN POUVOIR USURPE DEPUIS 1967. QU’EST-CE QU’ON A A CIRER D’UN ILLETTRÉE COMME NOURREDINE QUI FAIT CE QU’IL VEUT DANS CE PAYS.

    Il parait que Francis Nkea sensibilise dès ce 23 novembre. Qu’il commence par sensibiliser ce régime USURPATEUR au plus vite.

    LISEZ :https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1365572530441253&id=100009655564653&__cft__%5B0%5D=AZU2QiaWxBXBh1Q4uI-En5z4G4v9HdwgicT3L725o3opxc7GRZznFl3qibvHtMni0yZKYbw2f_MXuzn8FjUhzY0o4tzvOQv0w3mTC3pzeadX1sb3b1SaLQBKqn1Y-rETUaRYv3RQDoZKmjQZ5WiEqxSngQeGQm69YwIO2HLqh82T8OdR7-cyGvorufdNpIhUt8UukxUZ12K6YwuWY_eyXxFx&__tn__=-UC%2CP-R

    « Joelle Mpouho se sent ennuyée avec Arlette Mpouho et
    2 autres personnes

    20 novembre, 10:32 ·
    Lettre à Nourredine
    Je me permets de t’appeler ainsi car je ne suis pas une adepte des atalakous et que je sache, j’ai vu la lumière avant toi mon petit.
    Une nouvelle nauséabonde est parvenue à mes narines au sujet d’une éventuelle nomination au poste de Directeur de Cabinet de ton « papa » ou de Secrétaire général de la présidence de mon frère bien-aimé, Sieur Ernest Mpouho Epigat. J’espère que c’est une blague de mauvais goût. Consciente de la proximité des fêtes de fin d’année, nous nous passerons bien de ce cadeau empoisonné sans valeur.
    Je tiens toutefois à préciser qu’il a bénéficié d’une immunité injustifiée, car ayant été l’un des bras droit de Brice Laccruche, il n’a nullement été inquiété par la justice gabonaise au grand dam des autres compagnons de BLA qui croupissent actuellement en prison…passons!
    Nourredine, soyons un temps soit peu sérieux. Comment accorder autant de crédit à un homme qui n’est même pas capable de balayer la saleté devant sa propre maison?
    Comment faire confiance à un homme qui a contribué à la faillite de SGS et de bien d’autres institutions dont il avait la charge durant sa « carrière » en dent de scie?
    Comment accorder du crédit à un fils qui a laissé son père se faire inhumer avec une faute, non corrigée jusqu’à ce jour, sur sa pierre tombale?
    Enfin, comment confier une telle responsabilité à un homme qui malgré toutes ses fonctions cumulées n’a pas été capable de moderniser son propre village.. oups! Bongoville notre village dont il a été le député pendant plusieurs années. Je te propose de demander l’avis des populations de la Djouori-agnili qui vivent dans des conditions misérables.
    Il est vrai que depuis 2009, vous excellez dans la médiocrité, mais pour une fois changez de menu! Le Gabon mérite mieux, nettement mieux que ces tonneaux vides qui font tant de bruit pour rien.
    Libérez la place!
    Laissez nous construire un Gabon nouveau.
    Ne nous poussez pas à bout.
    Signé Le Ministre du non respect de la famille.
    JM 🇬🇦🇬🇦 »

  4. Gayo dit :

    Le problème de corruption au Gabon ce ne sont pas les Bongo et Nkea qui les régleront car ils doivent leurs petites vies aux oeuvres de la corruption et de crimes économiques et politiques. En matiere de corruption, le crime le plus graves et le plus odieux qui a été fait contre le Gabon et son peuple est le hold-up électoraux de août 2016. Crime auquel Nkea a pris une part si active pour son aboutissement que cela lui a valu sa nomination au gouvernement. Nkea ta nomination au gouvernement c’est le prix du sang. Du sang qui te sera demandé au même titre que ceux qui ont tiré sur des innocents, qui ont acheté des membres de la cenap autant dans l’opposition que le PDG pour inverser la volonté du peuple et détourné encore une fois la destiné d’un pays.

  5. Pauline Theydert dit :

    Monsieur Nkea,on ne peut pas prétendre éradiquer la corruption sans attaquer ses racines,la plus grande erreur qu’Ali a commise c’est d’avoir pris le pouvoir sans régler les comptes aux anciens collaborateurs d’Omar qui ont pillé le Gabon avec lui pendant 42 ans,Ping et ses acolytes de l’opposition, pourquoi devraient-ils s’en tirer à si bon compte ! C’est alors qu’il devait enchaîner avec les nouveaux voleurs de l’état,je dirais même que s’il avait commencé par là,ses collaborateurs auraient réfléchi 100 fois avant de voler.commencez par là avant tout…

  6. Fiacre dit :

    Corruption à la DGDI. Un simple sous-officier (un certain Mpigat) qui se la met PLEIN dans les poches. C’est prouvé à 100%. Il faut l’arrêter au plus vite. Il a même une boite de nuit appelée LE TEXAN. Un fils certainement de Mr Mpouyot Epigat. C’est bien triste tout ça.

  7. SERGE MAKAYA dit :

    Corruption AUSSI dans la distribution des KITS SCOLAIRES. En effet, d’où SORT cet argent pour acheter ces KITS SCOLAIRES ?

    Et puis, c’est peu-être UNE BONNE ACTION. Mais dites-moi : à quoi SERT à un élève d’avoir son « KIT SCOLAIRE CADEAU » s’il ne peut pas arriver à l’heure à son école, faute de transport ou à cause des routes impraticables ? Ou tout simplement, parce qu’il ne mange pas à sa faim lui et le reste de sa famille ? Plusieurs FACTEURS expliquent l’échec scolaire de nos enfants. Mais le PRINCIPAL RESPONSABLE demeure LA CORRUPTION. A Ntare Nzame !!!

    https://www.facebook.com/photo/?fbid=721948758418071&set=gm.3029989273898031

  8. SERGE MAKAYA dit :

    CORRUPTION AUSSI PAR LA FRANCAFRIQUE. JE DIRAI MÊME QUE LA PLUS FORTE CORRUPTION EST ICI. A NTARE NZAME !!! SI CETTE FRANCE SOUTIENT AISNI ALLASSANE OUATTARA, CE N’EST EN AUCUN CAS POUR LE BIEN DU PEUPLE IVOIRIEN. C’EST POUR SES « INTERETS » (comme si elle devrait en avoir dans une terre qui n’est pas la sienne). SI CELA SE PASSE AINSI EN COTE D’IVOIRE QUI N’A PAS LES RICHESSES QUE NOUS AVONS AU GABON, JE VOUS LAISSE DEVINER LA HAUTE ET INIMAGINABLE CORRUPTION FRANÇAISE AU GABON.

    PIQÛRE DE RAPPEL CONCERNANT CETTE FRANCE : elle est CHAMPIONNE DU MONDE EN HYPOCRISIE. Félicitations !!!

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3199422540162071&id=743054605798889&refid=18&ref=group_header&_ft_=qid.6898247006803740104%3Amf_story_key.2839172203007223%3Agroup_id.1747217508869370%3Atop_level_post_id.2839172203007223%3Atl_objid.2839172203007223%3Acontent_owner_id_new.100006865411455%3Aoriginal_content_id.3199422540162071%3Aoriginal_content_owner_id.743054605798889%3Apage_id.743054605798889%3Asrc.22%3Aphoto_id.3199422123495446%3Astory_location.6%3Aattached_story_attachment_style.album%3Afilter.GroupStoriesByActivityEntQuery%3Atds_flgs.3%3Aott.AX_MkrAunHWpImqv&__tn__=%2As%2AsH-R

  9. Mezzah dit :

    Je m’étais adressé ici à Jessye Ella Ekogha (et je sais qu’il a eu mon message) pour lui faire comprendre que les Gabonais ne croient pas un seul instant à cette volonté soudaine que manifeste le régime qu’il sert de vouloir mettre de l’ordre dans les finances de l’Etat. On découvre qu’il y a 440 Mds de fausse dette comme par hasard. Ali est dans les arcanes du pouvoir depuis les années 90, pour ceux qui s’en rappellent encore c’était lors de la conférence nationales qui s’est tenue cette année-là qu’il était sorti du gouvernement avec André parce qu’ils étaient trop jeunes. Ce n’est qu’une parenthèse mais qui permet de mettre en évidence le fait qu’Ali sait depuis des décennies que les détournements se font à grande échelle au Gabon.

    Monsieur Nkéa voudrait mettre un arsenal juridique en place pour lutter contre la corruption alors qu’il faudrait juste mesurettes qui seraient plus efficaces et parmi elles je vous en donne 4 :
    1. Mettre en place la pratique du ‘’ name and shame’’ qui a permis aux pays Anglo-Saxons de dénoncer les voleurs publiquement. Cette pratique a fait ses preuves.
    2. Voter une loi qui reconnait et rémunère les lanceurs d’alerte au prorata des sommes récupérées par l’Etat. Par exemple si un lanceur d’alerte permet à l’Etat de récupérer 1 Mds ce dernier lui reverse 1% soit 10 Millions.
    3. Voter une loi qui permet à l’Etat de surveiller les mouvements sur les comptes bancaires et les bloquer le cas échéant
    4. Voter une loi pour que chacun justifie son patrimoine et envoyer les enquêteurs sur le terrain
    Evidemment tout le monde comprend que tout ça ne viendra pas avec ces pompiers pyromanes.

Poster un commentaire