TATIE

Bouenguidi Sports a sollicité l’appui financier des autorités pour le second tour préliminaire de la coupe de la Confédération africaine de football (Caf). Le club de Jean-Fernand Bidona défiera Salitas FC (D1 burkinabè) les 14 et 21 février.

Bouenguidi Sports espère que les autorités l’accompagnerons en coupe de la Caf, comme ce fut le cas en Ligue des champions. © Facebook

 

Pour le second tour préliminaire de la coupe de la Confédération africaine de football (Caf), Bouenguidi Sports va défier Salitas FC (D1 burkinabè) les 14 et 21 février. En vue de cette double confrontation, le président de l’unique représentant gabonais en coupe africaine a sollicité l’appui financier des autorités, comme c’était le cas lors de sa campagne en Ligue des champions plus tôt dans la saison.

«Nous avons besoin de tous pour nous soutenir (…), Bouenguidi Sports sait compter sur la tutelle qui, heureusement, avait donné un signal fort le 23 novembre 2020. Bien avant, le 20 novembre, la Fegafoot (Fédération gabonaise de football, ndlr) avait volé à notre secours», a rappelé Jean-Fernand Bidona dans L’Union du 11 janvier. Pour sa campagne en Ligue des champions, le champion du Gabon a reçu de ses deux bienfaiteurs la coquette somme de 105 millions de francs CFA.

En attendant un nouveau geste des autorités compétentes et des autres bonnes volontés, le club prépare déjà son opposition face à Salitas FC. «C’est une rencontre capitale que nous devons sécuriser par une victoire sans bavure, car la suite de notre campagne en dépend. Nous reprenons donc le travail en y apportant les corrections, améliorations et innovations dans le jeu», a annoncé Jean-Fernand Bidona.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire