GR

Les 194 Etats membres de l’Organisation mondiale de la Santé ont approuvé le 20 mai 2020, la résolution prévoyant que tout accès à un futur vaccin et d’autres médicaments soit pour tous «rapide et équitable», «de qualité, sûr et abordable».

194 pays membres de l’OMS s’accordent pour un vaccin. © D.R. équitable et abordable contre le Covid-19.

 

Engagés à fond dans la lutte contre la pandémie de  Covid-19, les 194 Etats membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont adopté le 20 mai, à l’issue de la 73e Assemblée mondiale de la santé (AMS), une résolution prévoyant que tout accès à un futur vaccin et d’autres médicaments soit pour tous «rapide et équitable», «de qualité, sûr et abordable».

Cette résolution obtenue pendant que les puissances occidentales et leurs firmes se sont lancées dans la guerre du vaccin, avec 169 vaccins contre le Covid-19 en préparation dans le monde et 12 en essais cliniques chez l’humain, appelle à intensifier les efforts pour maîtriser la pandémie et à assurer l’accès équitable à tous les produits et à toutes les technologies de santé essentiels pour combattre le virus ainsi que leur juste distribution.

Occasion pour le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, de plaider pour «un grand effort multilatéral» face au Covid-19, espérant «que la recherche d’un vaccin pourrait en être le point de départ». Selon le patron de l’Onu, «toute personne, où qu’elle se trouve doit avoir accès physiquement et financièrement à ces solutions, qui constituent un bien public mondial par excellence».

Avec près de 5,3 millions de personnes contaminées à travers le monde, la pandémie a fait au moins 334.000 morts dans le monde, selon un bilan établi le 21 mai par l’OMS.

 
GR
 

4 Commentaires

  1. paliatif dit :

    UN PIEGE EN PLUS CONTRE LES PVD, L’AFRIQUE EN TETE.

    1-Comment ces personnes qui n’ont pas pu trouver ou s’accorder a ce jour sur le remede contre COVID 19 parlent soudainement d’un vaccin?

    2-Comment peuvent-ils venir au secours des Africains par un Vaccin quand on sait qu’il y a des millions d’africains qui meurent chaque annee de paludisme , et qu’il n’y a jamais eu une reelle volonte pour trouver un vaccin contre le palu, ni contre Ebola ect…?

    3-Alors qu’il y a plus de morts chez eux , comme d’habitude ces pays qui se partagent le monde y compris la Chine veulent venir au secour du monde, dont l’Afrique ou n’y pas d’ecatombe?

    4-Comment faire confiance aux laboratoires occidentaux qui sont poursuivis devant les tribunaux Americains et autres pour avoir tuer des enfants vaccines en Afrique (Ghana, Malawi…)?

    5-Pourquoi l’OMS, sur proposition de l’union Europeene veut elle imposer ce vaccin a l’afrique alors qu’on sait que les vaccins se font librement et n’ont jamais eu besoin de recourir a une resolution des Nation Uni (OMS) ?

    6-Est ce une nouvelle maniere pour controler le monde et renforcer les dictatures?

    7- le Gabon et l’afrique doivent se prendre en main.Nous avons nos chercheurs a qui nous devons faire confiance.Nous devons perceverez dans la recherche et suivre la voie de nos illustres chercheurs tel que Mavoungou et autres.

    8-N’oubliez pas que c’est comme cela qu’ils ont exterminer les peuples Autochtone d’Amerique et d’Australie!!!

    Que les Gabonais et tous les Africains rejettent ce vaccin car cela constitue ouvertement une violation des libertes individuelles et le droit de chaque personne a defendre ou a disposer librement de son corps.

    C’est comme cela qu’ils ont introduit le sida en Afrique (l’Afrique qu’ils considerent comme leur poubelle..)

  2. Fille dit :

    Pourquoi on entend pas beaucoup parler de ce vaccin ici en Europe ? En tout cas, chacun répond de sa propre vie. Peut-être dites vous qu’une vie de cobaye vaut mieux ? A ce point là ? Libres à vous gabonais.

  3. Modou kheury dit :

    Moi je conseille à nos dirigeants africains de trouver leurs propres remèdes contre ce virus . Il y’a une solution pour l’Afrique. Que leurs chercheurs et tradipraticiens s’y engagent et cherchent et ils trouveront. Mais ne faites surtout pas confiance à l’OMS. Croyez aux énormes potentialités de l’Afrique. Protégez vos peuples contre ces fomenteurs d’un nouvel ordre mondial obnubilés uniquement par les richesses de l’Afrique sans les africains

    • Fille dit :

      Des chercheurs africains ont déjà trouvé la solution, Madagascar, Benin, et bien d’autres mais ils ne sont pas écoutés. Il faut des vaccins pour faire vendre et remplir les poches de ceux qui ne se sont jamais bougés pour endiguer le paludisme dans les zones pauvres du monde, le sida, ont-ils été pressés de trouver un vaccin ? Et lorsque celui-ci arrivera il sera inaccessible aux masses africaines. Maintenant que ce sont eux les pays dits dévéloppés qui sont les plus touchés par cette pandémie, les vaccins sont du coup urgents, avec tests et essais en Afrique s’il vous plait ! pas chez eux non. Quelque chose ne cloche pas ? Qui donc peut sauver quelqu’un qui n’a pas son cerveau en place ? Vous êtes sur les réseaux sociaux, renseignez-vous pardi ! La meilleure personne pour s’occuper de vous, c’est vous-mêmes. Prenez soin de vous.
      Les cobayes consentants, c’est comme les esclaves de maison, tout va bien.

Poster un commentaire