GR

Le chef de l’État a annoncé, le 21 mai à Libreville, la mise en place prochaine d’une «indemnité Covid-19» au bénéfice des professionnels de Santé. Une mesure visant à récompenser les mérite, efforts et sacrifices des bénéficiaires, entièrement dévoués aux populations en cette période de crise du Covid-19.  

Ali Bongo a annoncé, le 21 mai 2020, la mise en place d’une «indemnité Covid-19» au bénéfice des professionnels de santé, pour leur engagement dans la riposte contre le Covid-19. © Communication Présidentielle

 

Estimant ne pas être reconnus à leur juste valeur, dans la riposte contre le Covid-19, les personnels de santé viennent de recevoir du baume au cœur. Dans son discours à la Nation, ce 21 mai, le chef de l’État a annoncé la mise en place, dans les prochains jours, d’une «indemnité Covid-19» pour les professionnels de Santé.

«Ils méritent tous notre reconnaissance. Nous leur devons gratitude et respect. C’est pourquoi une attention toute particulière doit leur être portée, notamment en cette période de crise sanitaire aigüe. C’est dans ce sens que j’ai décidé que dans les prochains jours, nos personnels de santé verront leurs conditions de travail s’améliorer de manière significative. J’annonce ainsi, la mise en place d’une « indemnité Covid-19», a estimé Ali Bongo.

L’indemnité prochaine est spécialement créée pour «récompenser leurs mérites, leurs efforts et, je dirais parfois même, le sacrifice qu’ils consentent pour nous tous. A ces hommes et ces femmes, nous vous disons un grand merci», a ajouté président de la République. Une belle marque de reconnaissance pour les personnels de santé, qui font preuve au quotidien de dévouement, professionnalisme et abnégation au service des populations.

Toutefois, cette prime spéciale suffira-t-elle à «tenir en laisse» les professionnels de santé en cette période de crise sanitaire ? S’ils ont visiblement eu gain de cause avec la «prise de mesures de motivation personnels de santé», certaines doléances demeurent toujours en suspens.

A travers une menace de grève brandie le 8 mai, le Syndicat national des personnels de santé (Synaps) réclamait également «la dotation en nombre suffisant du matériel de protection dans toutes les structures sanitaires du pays en vue de lutter contre la pandémie du coronavirus». Ils n’oubliaient pas le versement intégral de la dette sur la Prime d’incitation à la performance (PIP), comptant pour le deuxième trimestre 2015.

 
GR
 

10 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    La France offre une indemnité au personnel soignant, le Gabon doit faire de même. Pitié !!! Mais pourquoi nous cacher que c’est elle qui dirige le Gabon par la famille VALENTIN ?

    Vous prenez vraiment les gabonais pour des moutons. A Ntare Nzame!!!

    C’est bien triste ce qui se passe actuellement dans notre pays.

  2. Gayo dit :

    Le titre m’a fait penser qu’il allait financer cette prime avec ses 600 milliards de fortune personnelle indûment arrachés aux gabonais. Le problème avec les annonces d’Ali Bongo ce qu’ils sont faits comme dans son village Lewai. Son travail commence et s’arrête à annoncer même si il n’y a pas de fond, qui à ses ministres de se débrouiller pour trouver les financements en détournant et tuant des projets de développement qui ont déjà englouti des centaines de milliards, ou détournant des budgets alloués à d’autres fins ou faire passer dans la liste infinie des fausses promesses et annonces de la démagogie de ABO. Cette façon de gouverner est ce a cause de son ignorance, son amateurisme ou son incompétence ou simple sorcellerie? C’est ce que ca coute d’avoir un president qui a fait l’école buissonnière et acheté les diplômes, qui depuis son enfance a montré a la face de ceux la même qui l’on fait remplacer son père que ce n’était qu’un paresseux incapable de réfléchir. Et dire qu’on veut par la suite faire remplacer Ali par son fils Noureddine qui a les memes tares. Affairiste de grand-pere a petit-fils, lui aussi veut le poste de president pas pour le développement du pays mais pour amasser des milliards comme grand-papa et papa sans travailler dure comme le fond les autres hommes d’affaires mais siphonant les caisses de l’etat.

    • Ulys dit :

      Et le gabonais, bête comme d’habitude, de se dire: »On va encore faire comment ? »…Quel peuple vraiment ridicule!!

      Et ce qui est aussi amusant, c’est de voir ce gouvernement, ces deux chambres (assemblée nationale et sénat) se faire ainsi ridiculisé par deux ridicule personne Sylvia et Nourredine. Deux pauvres types qui ridiculisent TOUT UN PAYS.

  3. Dramane Fofana dit :

    Comme c’est triste de voir tout un peuple se faire ainsi piétiner, ridiculisé juste par une poignée de gens. Mais réveillez-vous, peuple gabonais.

  4. Hugo dit :

    Vous trouvez normal que ce président ou marionnette ne dit pas un seul mot concernant le décès d’un élu du peuple ? Même pas des condoléances à la famille ? Suis certain qu’après avoir lu mon post, il le fera dans sa page Facebook ou Twitter. Comme c’est amusant ce qui se passe dans ce pays.

    Mais jusqu’à quand allons-nous être ainsi traînés en bourrique ?

  5. Antoine dit :

    Sylvia et Nourredine, ne vous arrive t’il pas de vous dire que le MENSONGE est un péché ?

  6. medzomekoure dit :

    Il était temps, ces hommes et femmes méritent effectivement notre respect et notre gratitude, ils font un boulot formidable au service des populations dans un environnement tout aussi difficile. j’espère que vous n’allez pas vous contenter d’exhumer la défunte prime de risques et de servitude qui était une véritable gnognotte.

  7. JAMES DE MAKOKOU dit :

    C’EST FRANCHEMENT HONTEUX, NON SEULEMENT CETTE ADMINISTRATION NE FAIT QUE DU COPIER COLLER AVEC LA FRANCE DANS LES ANNONCES , MAIS RIEN DANS LES FAITS..
    SERAIT-IL L’AMBASSADE DE FRANCE QUI EST PRESIDENT PAR INTERIME AU GABON POUR Y VOIR AUSSI QUE LE GROUPE DE COVID-19, SE RETROUVE DIRIGER PAR L’AMBASSAGE, ET ON LAISSE LES ANNONCES RIDICULES AUX INCRUS DU BORD DE MER?
    J’AI HONTE POUR CE PAYS.
    MACRON, COMMENT ARRIVES-TU A DORMIR SUR TES OREILLES EN MEPRISANT TOUT UN PEUPLE COMME LE GABON?
    TU ES COMPLICE DE CE QUI SE PASSE DANS CE PAYS EN CE MOMENT? POURQUOI NE PAS REPRENDRE LE GABON OFFICIELLEMENT COMME UNE REGION DE LA FRANCE ET LA FAMILLE BONGO COMME PRESIDENT DE LA REGION, COMME C’EST LE CAS DES REGION CHEZ VOUS?
    LES OBSERVATEURS DE CE PAYS.. NE SONT PAS DUPENT ..VOUS Y ETES POUR VOS INTERETS FINANCIERS CERTES MAIS DANS CETTE PARTIE DE L’AFRIQUE Y VIVE LES HUMAINS..MEME SI CE MOT NE VOUS DIT PLUS RIEN, FACE A LA PUISSANCE DU MOT ARGENT C’EST VOTRE SEUL MOT QUI VOUS FAIT FLECHIR !!! MAIS C’EST L’AFRIQUE ET PAS LA FRANCE ET LE GABON A SES ANCETRES, ET UN BEAU JOUR ILS VONT APPARAÎTRE A VOUS ET PAS POUR VOUS FAIRE LA BISE.. CORONA EST EN TRAIN DE PARTIR, MAIS LA NATURE EST PLUS FORTE QUE VOTRE ARGENT.
    SUR CE PHOTO, ON VOIT LA METAMORPHOSE D’UNE MARIONNETE, MAIS ENFIN! LE SYTEME SANITAIRE ETAIT MILITAIRE ET LE SEUL DE TOUS LES PAYS CONFRONTE A CETTE PANDEMIE, CERTES EN FRANCE LA SANTE MILITATAIRE EST VENUE AU SECOURS, MAIS ELLE EST TRES RAPIDEMENT RENTREE A SA CAVERNE, MAIS PAS LE CAS AU GABON, ELLE EST PARTOUT, ET ON VIENT ICI EN PLUS DIRE QU’ELLE VA ETRE ENCORE PAYER PLUS QUE D’HABITUDE.. ENTRE TEMPS NOS HOPITAUX SONT DEPOURVUS DE TOUT LE MATERIEL NECESSAIRE POUR LA POPULATION, LES DONS FAITES SE RETROUVENT DANS LES EMICYCLES DEPUTES ET SENATEURS, ET LE RESTE DE LA POPULATION RIEN…C’EST AINSI LA FRANCE GERE CE PAYS..PROTECTION DES VOLEURS ..

    BRAVO LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES FRANCAISE, C’EST LUI LE PATRON DE LA NOUVELLE FRANCEAFRIC

  8. asphalt dit :

    Je viens ici encourager notre personnel de santé, ces pères et mères de famille qui se sacrifient tous les jours pour combattre le covid-19 qui ne cesse de faire des victimes. Cependant je pense qu’il n’y a pas que le personnel de sante qu’il faut encourager ici nos forces de l’ordre qui passent des jours et des nuits a s’assurer que les mesures barrières sont respectées sur toutes l’étendue du territoire national, nos collecteurs d’ordures ménagères qui bossent jours et nuit pour s’assurer que la cite ne croule sous des tonnes d’immondices et provoquer une autre épidémie de maladie, nos agent des services de fourniture d’eau et d’électricité qui bossent jours et nuit pour pas que nous manquions d’eau dans les ménages…etc. Je veux parler ici de tous les gabonais qui continuent de bosser jour et nuit malgré le confinement partiel. Mr le Pr. Quand vous venez devant les télévisions des gens il faut que ce soit bénéfique pour tous les gabonais.

  9. Viviane dit :

    Comment se fait-il que ce président était récemment au gymnase pour inaugurer les tentes qui serviront pour les tests, et la il n’a pas fait de discours. Et voilà que maintenant il s’enferme dans son studio hollywoodien pour nous faire un discours de 6 minutes ?

Poster un commentaire