GR

Depuis janvier dernier, une épidémie de coronavirus s’est propagée à travers le monde depuis la Chine. Alors qu’un cas a été déclaré au Gabon, le comité technique du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus rassure et rappelle ce qu’il faut savoir.

Le point sur l’évolution de la pandémie du Covid-19 au Gabon. © D.R.

 

Le 16 mars, le gouvernement gabonais a corsé les mesures pour la lutte contre le coronavirus dans le pays. Si la plupart des gens ont peur de cette pandémie qui continue de se propager à travers le monde, entre les théories diffusées sur les réseaux sociaux et autres idées préconçues, beaucoup ne savent pas ce que c’est exactement.

Selon le professeur Jean-Bernard Lekama Ndouki, directeur général du Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF), le Covid-19 est «une maladie causée par un virus dit Sars-Cov-2. Ce virus est un coronavirus. Sars pour renvoyer à syndrome respiratoire aiguë sévère et Cov pour renvoyer au Coronavirus».

Les Coronavirus, précise-t-il,  sont une sous-famille de virus qui tirent leur nom, Corona, de ce qu’ils se présentent sous forme de couronne en microscopie électronique. «Ils sont capables d’affecter les voies respiratoires. C’est-à-dire qu’ils induisent des écoulements nasaux, de la toux, de la fièvre, mal de gorge et de la fatigue». S’il s’agit des symptômes apparentés à la grippe, Jean-Bernard Lekana Douki indique que «ces Coronavirus peuvent aussi infecter le tractus digestif et donc induire une diarrhée». «Mais dans la majorité des cas, ces virus causent des affections bénignes», a-t-il signalé.

Le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon, indique qu’il existe 3 types de Covid-19, dont deux formes légères et une forme grave. Concernant les formes légères, «les personnes infectées n’ont aucun symptôme, mais elles sont contagieuses», pour le premier cas. La seconde forme légère «se manifeste par une fièvre et une toux». La forme grave quant à elle, «se traduit par une atteinte pulmonaire sévère qui nécessite que la personne soit admise dans une unité de réanimation». En clair, a rappelé Guy Patrick Obiang, coordonnateur adjoint du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus, «le premier symptôme c’est la fièvre et une toux sèche».

À en croire ce dernier, l’écoulement nasal n’est pas un symptôme fréquent. «Il faudrait que nous puissions faire la différence entre le Covid-19 et les autres virus qu’il y a au Gabon telle que la grippe», a-t-il déclaré. Alors que la psychose gagne le terrain au Gabon où un seul cas a été détecté et que les personnes atteintes de grippe craignent le pire, Guy Patrick Obiang indique que dans le cadre du Covid-19, il y a deux notions importantes à prendre en compte : «avoir effectué un voyage dans un pays où l’épidémie est déclarée et avoir été en contact avec une personne contaminée».

Invitant la population à ne pas céder à la panique, Guy Patrick Obiang a souligné que «plus de 80% des personnes atteintes du Covid-19 guérissent. 15% évoluent vers une forme sévère et 3 à 5% décèdent». «Pour l’instant nous n’avons qu’un cas importé. Il n’y a aucun cas communautaire. Soyons vigilants et prudents», a-t-il déclaré le 16 mars, lors d’un point presse sur la situation du Covid-19 au Gabon.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire