Patron de Gabon Telecom, Abderrahim Koumaa s’est engagé mercredi face au président de l’Arcep à accompagner le gouvernement gabonais dans sa lutte contre le Covid-19, en lui apportant notamment une aide financière à hauteur de 60 millions de FCFA pour les besoins qui lui seront exprimés par le ministère de la Santé. Gabon Telecom annonce également d’autres actions visant à accompagner les mesures préventives actuellement en vigueur, parmi lesquelles la gratuité de certains de ses services et le doublement des volumes des forfaits data.

Abderrahim Koumaa, DG de Gabon Telecom (à droite), et Lin Mombo, président du conseil de l’Arcep, le 25 mars 2020, à Libreville. © Gabonreview

 

Face à la crise sanitaire actuelle liée à la pandémie du Covid-19, dont 7 cas ont été déclarés positifs au Gabon depuis le 12 mars dernier, Gabon Telecom entend participer à l’effort commun et accompagner les efforts du gouvernement gabonais dans sa lutte contre la propagation du virus sur le territoire national. Le leader des opérateurs de la téléphonie mobile et fixe s’est engagé, mercredi 25 mars, à soutenir financièrement le ministère de la Santé en prenant à sa charge certains besoins qui lui seront exprimés par ladite administration grâce à une enveloppe globale de 60 millions de francs CFA. Cette annonce fait suite à la rencontre initiée quelques jours plus tôt par Lin Mombo, le président du conseil de l’Arcep, qui avait invité les opérateurs de téléphonie mobile et les distributeurs d’Internet à s’impliquer davantage dans la lutte contre le Covid-19 au Gabon.

Conscient de ce que les services de télécommunication sont davantage sollicités depuis la déclaration du premier cas positif au Covid-19 dans le pays et la prise d’un certain nombre de mesures barrières au virus, dont le confinement partiel en vigueur depuis le 22 mars, Abderrahim Koumaa a également annoncé quelques actions en faveur de la clientèle, notamment via le service de mobile money de Libertis, «Mobicash».

Il s’agit, a précisé le directeur général de Gabon Telecom, de «la gratuité des transferts d’argent nationaux via Mobicash, la gratuité des frais payés par les clients pour l’achat d’unités Edan via Mobicash et le doublement des volumes des forfaits data pour tout achat de forfaits Internet via Mobicash pour faciliter et encourager le télétravail».

Ces actions, censées positionner Gabon Telecom comme «une entreprise socialement responsable», s’ajoutent à l’envoi de SMS gratuit de sensibilisation vers les abonnés ainsi qu’à l’accès gratuit aux plateformes éducatives sans facturer les données consommées pour les étudiants et les élèves.

 
GT
 

1 Commentaire

  1. Gayo dit :

    Si Ali peut donner 50 millions comme participation d’une seule personne a un décès de Patrick Assélé alors vos soixante millions sont insignifiants.

Poster un commentaire