GR

 

La Commission nationale pour la protection des données à caractère personnel (CNPDCP) est engagée dans la lutte contre le Covid-19. Le 13 juillet, elle a procédé, avec l’aide d’une équipe du Comité de pilotage de lutte contre la pandémie, à la désinfection des ses locaux situés à Kalikak, dans le 1er arrondissement de Libreville.

Les agents du Copil désinfectant les locaux de la CNPDCP, le 13 juillet 2020. © D.R.

 

La Commission nationale pour la protection des données à caractère personnel (CNPDCP) a procédé, le 13 juillet, à la désinfection de ses locaux situés à Kalikak, dans le 1er arrondissement de Libreville. Menée par une équipe dépêchée par le Comité de pilotage de lutte contre le Covid-19, l’opération a consisté à désinfecter l’ensemble du site : bureaux, salles de réunions, sanitaires, salles d’attente, etc. à l’aide d’un produit issu d’un mélange de Chlore et du TFD Surf. Cette solution, selon le chef d’équipe, permet de «stériliser le sol, les meubles, le matériel informatique, les bureaux, les poignets des portes, etc. Ce produit jugé non toxique a une durée de 24 heures », a expliqué Pierre Akolaga Mindzeme.

Cette opération de désinfection est perçue par Steeve Singault Ndinga comme la suite logique des actions initiées par le président de la CNDPNP en vue de protéger les agents. «Après la phase de dépistage massif lancé il y a deux semaines, le président a entrepris de désinfecter les locaux. Ces deux opérations menées conformément aux instructions du chef de l’Etat, permettent d’assainir les locaux et de protéger tout le personnel contre cet ennemi invisible et redoutable qui est le Covid-19», s’est réjoui ce commissaire de la CNDPNP.

Les agents sont rassurés et félicitent le président du CNDPNP pour cette initiative qui permettra «de travailler en toute sérénité et sécurité dans un milieu assaini et mis à l’abri du virus», a déclaré Astrid Ombouma au nom du personnel.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire