TATIE

 

Jusqu’à présent gratuit, le test PCR sera désormais payant au Gabon et obligatoire pour accéder à certains lieux aussi bien publics que privés tels que les restaurants. L’annonce a été faite le 16 octobre par le ministre de la Santé.

Pour avoir accès à un restaurant il faudra désormais avoir test covid négatif plus du tout gratuit. © Gabonreview

 

«Le dépistage de la Covid-19 sera désormais obligatoire pour avoir accès à certains lieux, espaces publics ou privés», a informé ce 16 octobre, le ministre de la Santé. Jusqu’à présent gratuit sur l’ensemble du territoire national sauf pour les services VIP, ledit dépistage sera désormais payant. Selon Guy-Patrick Obiang, à compter du 30 octobre, le prix du test à PCR de la Covid-19 sera fixé à «5 000 francs CFA à l’exception de la tarification de 20 000 francs aujourd’hui appliquée par les services de VIP ou les services à la carte».

A l’aéroport de Libreville, a fait savoir le ministre de la Santé, le test PCR sera de 20 000 francs CFA pour tous les passagers en provenance des vols internationaux. «Lorsque les gens quittent l’étranger pour venir au Gabon, ils paient 20 000 francs», a-t-il expliqué indiquant que la validité des tests PCR est de 14 jours sur le plan national et 5 jours pour toute personnes en provenance de l’étranger.

Selon lui, les services compétents effectueront des visites inopinées dans «certains lieux à risque élevé». Assurément, les lieux de culte et autres permettant de rassembler 30 personnes. Au cours de ces visites, a-t-il indiqué, des tests de dépistage pourront être réalisés et des amendes fixées si les dispositifs sanitaires et sécuritaires ne sont pas respectés. «Un confinement de 7 jours sera obligatoire pour toute personne ayant un test PCR positif».

En plus d’avoir supprimé la gratuité du test à PCR, le gouvernement a décidé d’astreindre l’accès aux restaurants du Grand Libreville à la présentation d’un test de négativité au Covid-19. «L’accès à un restaurant dans le Grand Libreville sera astreint à la présentation d’un test covid-19 négatif», a déclaré Guy-Patrick Obiang. S’il a rappelé que les récentes données sanitaires sur la pandémie de la Covid-19 au Gabon confirment la tendance à la baisse dans toutes les provinces du Gabon, il n’estime pas moins que «ces résultats satisfaisants sont loin d’être un miracle divin ni moins une immunité naturelle, voire acquise par la population». Ainsi, alors cette population s’attendait à un véritablement allègement des mesures prises dans le cadre de la riposte, le gouvernement a «sournoisement décidé de la corser d’avantage».

 
GR
 

5 Commentaires

  1. Mp7 dit :

    @GABONREVIEW
    Bon jour/soir,
    Nous comprenons la nécessité de vite réagir à l’actualité et conséquemment de publier le plus tôt possible des articles y relatifs.
    Cependant cet exercice compliqué ne se fait pas sans heurts. Nous observons icic des coquilles et mots omis.
    Cordialement.

  2. Mp7 dit :

    @GABONREVIEW
    Bon jour/soir,
    Nous comprenons la nécessité de vite réagir à l’actualité et conséquemment de publier le plus tôt possible des articles y relatifs.
    Cependant cet exercice compliqué ne se fait pas sans heurts. Nous observons ici des coquilles et mots omis.
    Cordialement.

  3. Parfait dit :

    COVID BUSINESS😒😔🙁

  4. Lavue dit :

    Pauvres malheureux. Le pays reçoit des aides et ces irresponsables n’ont pas honte de faire payer un test inutile aux populations déjà fragilisées par les dégâts économiques générés par les mesures stupides prises jusqu’à présent.
    Le Gabon, c’est connu est une province française, mais faut quand-même pas exagérer. Tout le monde sait qu’avec 54 morts depuis le début de la pandémie, le Gabon n’a pas à s’inquiéter outre mesure pour protection des populations. Pourquoi refuse-t-on de comprendre que l’immunité collective est bien présente en Afrique. La Suède un pays européen, serait-elle moins sérieuse que le Département français d’Outre-Mer qu’est le Gabon? Elle qui opté pour l’immunité collective en exigeant pas de port de masque. Là-bas les mesures sont dix fois plus souples qu’au Gabon. Tout le monde comprend que le COVID est le nouveau business après le SIDA. Ce business va malheureusement durer longtemps encore.

  5. Fille dit :

    « Pour avoir accès à un restaurant il faudra désormais avoir test covid négatif plus du tout gratuit ». Eh bien ? Donc, mangez chez vous au lieu d’aller bêtement remplir les poches de ces gens là, en plus au détriment de votre santé. Mangez chez vous et prenez soins de vous.

Poster un commentaire