Face à la propagation du Covid-19, l’ambassade du Maroc au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe a annoncé, le 16 mars, la mise en place d’une Cellule de veille pour aider et accompagner la communauté marocaine établie dans les deux pays.

L’ambassadeur du Maroc au Gabon, Abdellah Sbihi, a annoncé le 16 mars 2020, la mise en place d’une Cellule de veille dans le cadre du suivi des développements du coronavirus. Elle devrait permettre d’aider les Marocains du Gabon et de Sao Tomé et Principe. © D.R.

 

Pour faire face à la situation actuelle imposée par la propagation de la pandémie du coronavirus, l’ambassade du Maroc au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe se mobilise pour apporter son soutien à la communauté marocaine établie dans ces deux pays. L’annonce a été faite à travers une note signée, le 16 mars, par l’ambassadeur Abdellah Sbihi. Cette Cellule de veille entre dans le cadre du suivi des développements de cette pandémie.

Cette Cellule a pour objectif d’aider, de porter assistance et d’accompagner la communauté marocaine vivant au Gabon et à Sao Tomé et Principe et de procéder au suivi régulier des derniers développements liés à la propagation de cette pandémie, souligne le communiqué.

La représentation diplomatique chérifienne au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe assure que des numéros verts ont été activés pour permettre aux Marocains de contacter, en cas de nécessité, les services de l’ambassade, ainsi que les services consulaires. Ces numéros de téléphone sont le +241 11 73 24 09 pour le service consulaire et le 241 11 44 48 92 pour l’ambassade.

Dans le souci d’une plus grande efficacité, plusieurs personnalités avec noms et numéros de téléphone ont été désignées pour être contactées en cas de besoin. Ils devront répondre aux préoccupations de la communauté, si nécessaire.

Pour éviter et prévenir une éventuelle propagation de la maladie, les responsables de l’ambassade du Maroc au Gabon et de Sao Tomé et Principe invitent la communauté marocaine à respecter toutes les mesures prises et annoncées par les autorités gabonaises.

Le Gabon a mis à pris un certain nombre de mesures restrictives visant à protéger la population à l’exemple de la fermeture des établissements scolaires et universitaires, des restaurants, ainsi que l’interdiction des regroupements de plus de 30 personnes.

 
GT
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire