HABANA

Au Gabon où la tendance baissière se confirme de plus en plus, les autorités en charge de la riposte contre le Covid-19 comptent vacciner 50% de la population. Le 9 juin, le pays a reçu 10 000 doses du vaccin russe, Spoutnik 5. Ce qui devrait aider à l’atteinte de cet objectif.

Le Gabon a reçu 10 000 doses du vaccin russe, Spoutnik 5. Ce qui devrait aider à l’atteinte de cet objectif. © D.R.

 

La situation épidémiologique de la pandémie de Covid-19 se caractérise au Gabon par une tendance baissière qui se précise de plus en plus. «Le nombre de nouvelles contaminations, de cas actifs, de personnes hospitalisées et de décès est en net régression», a déclaré au cours d’une conférence de presse le 9 juin, le ministre de la Santé. Soulignant que la tendance baissière ne signifie pas la fin de la pandémie, Guy-Patrick Obiang a indiqué que le contexte épidémiologique reste complexe avec un virus imprévisible qui impose le respect des gestes barrières. «Il est vrai que l’incidence du virus diminue progressivement, mais il continue à circuler activement dans la communauté. C’est pourquoi il est nécessaire de se faire vacciner», a-t-il conseillé.

«Vacciner c’est retrouver la liberté», a déclaré Guy-Patrick Obiang. Concernant justement la vaccination, a-t-il informé, «nous avons reçu ce matin les premières doses du vaccin Spoutnik 5». Selon le ministre de la Santé, il s’agit d’un premier lot de 10 000 doses qui ont été acheminés à l’Office national pharmaceutique (OPN) pour conservation à -20°. Le comité national de vaccination devrait donner plus de précisions pour le démarrage de son utilisation dans le pays, où, on enregistre un bond vaccinal depuis le discours du président Ali Bongo du 28 mai. Lequel promettait plus de liberté aux personnes vaccinées.

«Nous observons un fort engouement et une forte concentration dans les centres de vaccination, dans toutes les provinces du Gabon», s’est réjoui le ministre de la Santé selon qui, la moyenne journalière des personnes vaccinées est passée de 400 à 1000. Aussi, a-t-il fait savoir, les autorités en charge de la riposte contre cette pandémie envisagent l’ouverture d’autres centre de vaccinations sur l’ensemble du pays pour mieux répondre à la forte demande actuelle de la population. «A ce jour, nous avons dépassé le nombre de 20 000 personnes vaccinées», a commenté Guy-Patrick Obiang.  Sur les 24 264 volontaires qui se sont présentés pour la vaccination, a-t-il précisé, 23 260 personnes ont reçu leur première dose et 10 331 leur seconde dose. «Notre objectif est de vacciner 50% de la population gabonaise», a révélé le ministre de la Santé. «C’est donc pourquoi nous recommandons une fois de plus, à toute personne éligible à la vaccination, de se faire vacciner», a-t-il ajouté.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire