GR

 

Le «Leadership du parti au pouvoir en temps épidémique» : c’est sous cette thématique que le Parti démocratique gabonais (PDG) et le Parti communiste chinois (PCC) organisent, du 18 au 21 mai, un séminaire d’échange d’expériences par visioconférence dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Le Secrétaire général du PDG, Éric Dodo Bounguendza, a présidé, le 14 mai, deux réunions préparatoires dans le but de mieux affiner les positions à échanger lors de la visioconférence avec le PCC. © Facebook/pdggabon/

 

Le Parti démocratique gabonais(PDG) prépare activement le prochain séminaire d’échange d’expériences qu’il organise, du 18 au 21 mai, en visioconférence, avec le Parti communiste chinois(PCC). Le 14 mai déjà, à Libreville, le Secrétaire général de cette formation politique au pouvoir, Éric Dodo Bounguendza, a présidé deux réunions préparatoires dans le but de mieux affiner les positions à échanger avec les partenaires chinois. Tenues dans le strict respect des mesures de distanciation sociale et des gestes barrières, ces réunions se sont déroulées en deux sous-groupes.

Axé sur le thème le «Leadership du parti au pouvoir en temps épidémique», ce séminaire permettra aux deux partis d’échanger leurs expériences sur la gestion de ce type de crise.  Au parti des masses, on indique que ce séminaire d’échange d’expériences avec le PCC permettra au PDG de préparer un rapport à l’attention du «Distingué Camarade président», Ali Bongo Ondimba, et du gouvernement.

Ce document devrait servir d’aiguillon pour «enrichir la stratégie nationale de riposte contre le Covid-19, d’une part, et de parfaire les actions du parti, en complément de celles mises en œuvre par le gouvernement auprès des populations en cette période d’importance de prise de conscience de la pandémie issue du Covid-19, d’autre part».

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Gayo dit :

    Du grand n’importe quoi. De la chinoiserie futile et inutile. Si en Chine le parti communiste applique une democratie interne au parti pour renouveller ses elites et tue les corrompus c’est parcequ’il sait qu’aucun developpement, aucune modernization, aucune stabilité n’est durable pour un pays et un parti sans alternance des hommes au moins et sous une gouvernance dynastique d’une famille affairiste et mafieuse. Vos échanges servent à la distraction ou à dire à vos pseudo-partenaires: continuer dans la direction qui appauvrit vos peuples et vos pays pendant que vous avancez soutenant des systèmes sans avenir comme en Korée du Nord.

  2. Gayo dit :

    Gouvernement chinois il va de votre intérêt de ne pas trop afficher votre soutien aux régimes que vous savez moribonds, illégitimes et finissants en Afrique. Vous vous êtes beaucoup plus affichés jusqu’ici dans des partenariats d’ordre économique. Si vous vous positionnez sur les questions de gouvernance politique de cette façon. Le rejet des peuples africains à votre égard sera plus violent que celui contre le colon français.

Poster un commentaire