GR

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a apporté, le 5 mai, sa contribution à la prison centrale de Libreville, à travers un don de matériel visant à aider la population carcérale et le personnel du pénitencier à se prémunir contre le Covid-19.

Remise des affiches visant à sensibiliser le plus grand nombre sur les mesures barrières au patron de la prison centrale de Libreville par l’OMS. © Communication du ministère de la Justice

 

Une délégation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a effectué, le 5 mai, un déplacement à la maison d’arrêt de Libreville. Conduite par le Dr. Pierre Claver Kariyo, en charge de la prévention et contrôle des infections, représentant le patron de cette institution onusienne au Gabon, Magaran Monzon Bagayoko, la délégation a apporté la contribution de cet organisme à la lutte contre la propagation du Covid-19 en milieu carcéral.

© Communication du ministère de la Justice

Les équipements remis par l’OMS vont renforcer le dispositif déjà mis en place par les autorités gabonaises dans l’ensemble des prisons du Gabon. En lieu et place du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, c’est le général de brigade, Jean Germain Effayong-Onong, Commandant en chef de la sécurité pénitentiaire qui a reçu cette dotation. Il s’agit de plus d’une dizaine d’IBC conteneurs liquides d’une capacité oscillant entre 30 et 1000 litres. Des gels lavant et des affiches visant à sensibiliser le plus grand nombre sur les mesures barrières. «L’objectif est de préserver les vies en empêchant le Covid-19 de faire intrusion au sein de la prison centrale de Libreville», a indiqué le chef de la délégation de l’OMS.

Remerciant l’Organisation mondiale de la santé, le général de brigade a émis le vœu de voir les mêmes commodités être installées dans l’ensemble des prisons du pays. La Santé militaire, point focale OMS au Gabon, a joué une importante partition dans la facilitation et l’obtention de ces équipements.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Ikobey dit :

    Et si l’OMS s’occuper en priorité des honnêtes gens !

Poster un commentaire