HABANA

 

En dépit d’une légère hausse enregistrée au cours de la seconde phase, plus d’un an après la survenue de la pandémie de coronavirus au Gabon, la province de l’Ogooué-Ivindo reste celle qui a connu le moins de cas positifs jusqu’ici.

L’Ogooué-Ivindo compte 30 cas actifs de Covid-19, mais reste la province la moins touchée. © D.R.

 

Officiellement, au lundi 17 mai 2021, en attendant l’actualisation des chiffres issus de la veille épidémiologique du Copil, le Gabon compte au total 3 277 cas actifs. Il s’agit de personnes infectées par le Covid-19 et mises sous traitement dans les structures hospitalières dédiées ou à leur domicile. Parmi ces personnes, 30 sont répertoriées dans l’Ogooué-Ivindo. Ce qui fait que la province est la 7e du pays où l’on compte le plus de patients Covid devant la Ngounié (1) et le Woleu-Ntem (5). Les autorités sanitaires évoquent une hausse.

Toutefois, avec un total de 118 cas déclarés positifs depuis le début de la pandémie au Gabon, l’Ogooué-Ivindo reste la province la moins impactée par le virus. Le haut du tableau laisse apparaître l’Estuaire avec 16 575 cas positifs enregistrés, dont 1 350 étaient encore sous traitement le week-end écoulé. Le Haut-Ogooué, l’Ogooué-Maritime et le Moyen-Ogooué occupent les trois premières places après l’Estuaire.

Conformément au programme rendu public par le ministère de la Santé, c’est ce vendredi 21 mai que les vaccinations contre le Covid-19 seront lancées à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo. Le Gabon a en effet réceptionné la semaine dernière une seconde cargaison de doses du vaccin Sinopharm offerte par la Chine.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire