GR

Pour aider les étudiants à affronter l’arrêt des cours dans les universités et grandes écoles à cause du Covid-19, la direction Afrique centrale et Grands lacs de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et le Bureau régional multisectoriel de l’Unesco organisent un concours d’écriture intitulé «Covid-19 : Nouvelles de chez-moi».

«Covid-19 : Nouvelles de chez-moi» : le concours pour aider les étudiants à raconter leur quotidien de victimes des effets du Coronavirus. © D.R.

 

La direction Afrique centrale et Grands lacs de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et le Bureau régional multisectoriel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), basés à Yaoundé(Cameroun), viennent de lancer un concours d’écriture intitulé «Covid-19 : Nouvelles de chez-moi».

L’initiative s’adresse aux étudiants d’Afrique centrale et des Grands lacs. Il s’agit en effet d’offrir aux amoureux des belles lettres, une opportunité de s’exprimer sur leur perception de la pandémie du Covid-19 qui sévit actuellement dans le monde et d’explorer divers aspects dans le vécu des populations autour d’eux.

La plupart des gouvernements du monde ont temporairement fermé les établissements d’enseignement supérieur afin de contenir la propagation du Covid-19, poussant les universités à adopter de nouvelles méthodes pour assurer la continuité pédagogique. L’activité économique fonctionne au ralenti et la société est impactée à plusieurs niveaux par cette pandémie, avec de profonds changements dans la vie quotidienne.

L’Unesco estime que 91% de la population étudiante mondiale se trouve dans l’incapacité d’assister aux cours à cause de cette pandémie. Ce concours vise ainsi à leur permettre de s’exprimer, de parler de nouveaux modes de vie imprimés par le Coronavirus.

«Comment les étudiants de ces régions vivent-ils la crise sanitaire liée au Covid-19 ? Quelle est leur perception de cette pandémie sur les changements structurels, comportementaux, voire socio-économiques observés dans leur environnement ? Quelles sont d’après leur observation les attentes et les appréhensions des populations face à cette pandémie ?», telles sont les questions devant guider l’orientation de leur texte. Le texte doit être écrit en français et étalé sur 10 à 15 pages maximum en Arial 12, avec interligne 1,5. Le concours est ouvert jusqu’au 31 mai 2020. La soumission des textes se fait exclusivement en ligne sur nouvelles-covid19-auf-unesco@listes.cm.auf.org.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire