HABANA

De 80 le 15 janvier dernier, le Gabon a enregistré trois jours plus tard un nouveau record de nouvelles contaminations au coronavirus à 120 nouveaux cas positifs, dont la majeure partie se trouve à Libreville. Ce qui n’empêche plus le gouvernement d’annoncer le durcissement des mesures de restriction censées freiner la propagation de la maladie.

© D.R

 

Au Gabon, et particulièrement dans la province de l’Estuaire où l’on compte le plus grand nombre de personnes infectées par le Covid-19 depuis le début de l’épidémie (7 286 cas confirmés à ce jour), on s’achemine inexorablement, au mieux, vers un nouveau durcissement des mesures de restriction visant à ralentir la propagation du virus dans le pays. Les derniers chiffres rendus publics par le Copil, relatifs à la situation épidémiologique sont loin d’être rassurants. D’autant que le pays a enregistré un nouveau record en seulement en trois jours.

Au lundi 18 janvier, en effet, le Gabon a enregistré 120 nouveaux cas positifs, selon les autorités sanitaires qui précisent que ces nouvelles contaminations ont été découvertes dans les provinces de l’Estuaire (75 sur 4 659 prélèvements à Libreville), du Haut-Ogooué (11 sur 100 prélèvements à Moanda) et de l’Ogooué-Maritime (34 sur 89 prélèvements à Port-Gentil).

448 cas positifs depuis le début d’année

Trois jours plus tôt, le vendredi 15 janvier, ce sont 80 cas positifs qui avaient été enregistrés, soit une hausse de 40 nouvelles contaminations, ce qui porte à 10 019 le nombre de cas testés positifs enregistrés depuis mars 2020, dont 9 732 guérisons (97,1%) et 66 décès.

Mais surtout, 19 jours seulement depuis le début de l’année 2021, le nombre total de cas positifs découverts est de 448. Ce qui constitue un record par rapport aux trois précédents mois. En effet, en octobre, ce sont 190 nouveaux cas positifs qui ont été enregistrés sur le mois ; en novembre 246 cas positifs sur le mois et en décembre 347 cas positifs sur le mois.

À date, 17 personnes sont hospitalisées, dont 11 sont admises en réanimation. Là aussi, la hausse est remarquable.

 
GR
 

6 Commentaires

  1. Lavue dit :

    Rigolos. Faites ce que vous avez à faire. Que le Gouvernement continue de prendre les voies de la facilité: couvre-feu, confinement, vaccination, etc. Il faut bien copier la Métropole. C’est pas la peine de chercher à préparer les esprits. Le Gouvernement gaboanis est ridicule sur le traitement de cette pandémie qui sévit ailleurs. Il s’obstine à maquer ses manquements en voulant paraître sérieux par l’imitation de ce qui se fait dans la Métropole, entendez la France.
    Que représentent ces chiffres qu’on nous balance en pourcentage des populations? De quelles tranches d’âges s’agit-il? Combien de morts sont quotidiennement enregistrés. Combien d’hôpitaux sont débordés. Présentez les choses de manière scientifique pour essayez de convaincre au lieu de balancer des chiffres de manière grossière, simplement pour faire croire que vos imaginations sont la réalité et créer une peur qui ne se justifie pas. Les choses sont claires aujourd’hui, et les Européens ne le disent pas assez, le CORONA-VIRUS c’est d’abord la pandémie des pays froids et les faits le démontrent. Des cas comme le Brésil, c’est lié au laissez-entrer des Européens au début de la Pandémie. On attend du Gouvernement d’interdire tous les vols en provenance des pays occidentaux jusqu’à la fin de l’hiver, voilà ce qui serait une vraie mesure efficace. Pour le reste, il faut laisser les Gabonais se débrouiller à joindre les deux bouts sans restreindre leurs libertés.
    Sylvia BONGO qui gère le Gabon avec le soutien de la France peut-elle simplement oser une telle mesure sans fâcher les intérêts de son pays d’origine; that is the question.

  2. A Ntare Nzame Maman mè wo dit :

    Nous Gabonais, avons constaté qu’il y a une corrélation tendancielle similaire entre les cas de contamination de covid-19 en France et les cas de contamination de covid-19 au Gabon. Lorsque les contaminations de covid-19 augmentent en France, elles augmentent de la même tendance dans notre pays bien sûr, pas avec les mêmes pourcentages. Lorsque les cas de contamination de covid-19 baissent en France, ils baissent aussi au Gabon, ce qui entraine similairement, presque les mêmes décisions de confinement. Suite à cette constatation, la question qui nous est venue à l’esprit est de savoir comment deux pays avec des climats différents, des habitudes différentes des ADN différents disons de plus avec une alimentation différente, puissent avoir des similitudes de contamination et des décisions de confinement semblables comme s’ils étaient limitrophes ? Lorsque le durcissement des mesures de restriction censées freiner la propagation de la maladie est pris en France, il s’endurci aussi au Gabon et lorsque les mesurent de restriction censées freiner la propagation de la maladie s’attenues en France, elles s’attenues aussi au Gabon. Telle mère Patrie, telle fille patrie.

  3. Ponce Pilate dit :

    là, on va encore accuser les gabonais alors que l’on connait tous l’origine de ces nouvelles contaminations et ou se situe les clusters. Ce n’est surement pas à mont-Bouët ou à la balise.

  4. Lucas dit :

    Comme par hasard les cas augmentent lorsque ces derniers préviennent du risque d’un nouveau confinement total seulement après une semaine on constate des augmentations des cas c’est étrange.

  5. diogene dit :

    11% à Moanda !
    38% à Pog !
    Il est clair qu’il faudrait tester massivement pour savoir où nous en sommes exactement.
    Pour l’instant, seules les personnes qui ont besoin de test pour voyager passent au laboratoire, c’est à dire très peu…
    Alors que la plupart des librevillois se pavanent avec le masque sur le menton au centre ville et sans aucune protection le reste du temps, que la distanciation n’est plus pratiquée dans les magasins, les marchés, les files d’attente…Le virus se marre !

    Imaginez la cohue lors de la remise des résultats de test (vécue par des proches) et vous comprendrez que ce qui animent les populations ce n’est pas la vigilance sanitaire, mais juste la conformité aux règles pour pouvoir circuler.
    En d’autres termes, les populations moutonnent au lieu d’être conscientes…

  6. Fille dit :

    Par contre, pas de test exigé pour entrer au Gabon !
    https://partir.ouest-france.fr/gabon/covid-19

    Le test est fait à l’arrivée à l’aéroport de Libreville et on peut imaginer les arrangements entre amis.

Poster un commentaire