TATIE

Pour contrer la prolifération du Coronavirus, le bureau du Sénat vient de mettre en place une cellule de veille contre le Covid-19. Présidée par le Dr Lucie Milebou Mboussou, patronne de l’institution, cette structure entend se comporter comme un relais du gouvernement dans la sensibilisation sur la pandémie à travers le pays.

Des membres de la cellule de veille créée au Sénat. © Sénat-Gabon

 

Face à la menace que constitue le Covid-19, et en réponse aux mesures prises par le gouvernement ces dernières semaines, au Gabon, les administrations se mobilisent. Le Parlement n’est pas en reste. Parallèlement à l’Assemblée nationale, le Sénat a récemment créé en son sein une cellule de veille dédiée à la gestion de la crise liée à la pandémie du nouveau coronavirus dans le pays. Présidée par le Dr Lucie Milebou Mboussou, présidente de l’institution, cette structure entend se comporter comme un relais du gouvernement dans la sensibilisation sur la pandémie auprès des populations.

S’étant déjà réunie deux fois depuis sa création, le 19 mars dernier, à Libreville, la cellule de veille du Sénat poursuit trois principaux objectifs : accompagner l’Exécutif dans la sensibilisation en vue de lutter contre la propagation de la maladie au Gabon ; veiller en tant que scrutateur de l’action gouvernementale à la mise à disposition des mesures d’accompagnement afin d’éradiquer la pandémie ; faire des suggestions sous forme des recommandations au gouvernement pour une prise en compte dans le plan de lutte contre le Covid-19.

À la chambre haute du Parlement gabonais, les responsables de l’institution assurent également avoir pris la mesure de la situation, au point que des masques de protection, des paires de gants et du gel désinfectant ont été mis à disposition de toutes les personnes travaillant au palais Omar Bongo Ondimba. L’objectif étant de garantir des conditions d’hygiène saines au travail.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire