" " CPPF : Finactu remet ses conclusions au Premier ministre | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

Le cabinet Finactu a remis le 5 janvier au Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, les conclusions de l’étude actuarielle des régimes de sécurité sociale gérés par la Caisse des pensions et des prestations familiales (CPPF), en vue de son arrimage au nouveau système de rémunération (NSR) des agents de l’État.

Les conclusions de l’étude actuarielle désormais sur le bureau du Premier ministre. © D.R.

 

Les résultats de l’étude actuarielle des régimes de sécurité sociale gérés par la Caisse des pensions et des prestations familiales (CPPF), en vue de son arrimage au nouveau système de rémunération (NSR) des agents de l’État, lancée en 2015, sont désormais sur la table du gouvernement. Ils ont été remis à Rose Christiane Ossouka Raponda par le représentant du cabinet Finactu, le 5 janvier, en présence du ministre du Budget et des Comptes publics, Sosthène Ossoungou Ndibangoye.

«Nous tenons à remercier le gouvernement pour cette confiance et nous sommes très honorés aujourd’hui, de remettre en main propre au Premier ministre, les résultats de l’étude actuarielle des régimes de sécurité sociale gérés par la Caisse des pensions et des prestations familiales », a déclaré le représentant pays de Finactu, Guy Rasoanaivo.

Au terme de cette première phase, le gouvernement et les partenaires sociaux sont invités à trancher sur les différents points proposés par cette étude afin de parvenir à une monture qui servira à la mise en œuvre de l’arrimage des pensions retraites au nouveau système de rémunération. Cette étude concerne 7500 retraités de la CPPF sur une population globale de 24800 retraités. « La prochaine étape de notre intervention auprès du Gabon consistera à l’accompagnement de la CPPF pour la mise en œuvre efficiente de cet outil», a assuré Guy Rasoanaivo.

Finactu qui a démarré cette étude le 12 octobre a  respecté le délai de trois mois prescrit par l’État. Retenu à l’issue d’un appel d’offres international, le cabinet est parvenu, avec la mobilisation et la contribution des agents de la CPPF, à analyser et contrôler les risques et les effets du hasard dans la gestion des régimes de sécurité sociale des agents de l’État, fournissant ainsi des solutions propres et spécifiques au gouvernement.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Akoma Mba dit :

    La seule façon d’assurer les pensions consiste à créer des emplois et augmenter ainsi les taux de côtisations.
    30 pour cent de jeunes au chômage…

Poster un commentaire