mdas

 

Les organisateurs de la Tropicale Amissa Bongo ont annoncé, le 22 novembre, que la compétition ne se tiendra pas du 17 au 23 janvier 2022, comme prévu au calendrier de l’Union cycliste internationale (UCI) en raison du Covid-19. Elle pourrait cependant se tenir plus tard dans l’année, si la situation sanitaire le permet.

La Tropicale Amissa Bongo pourrait se tenir en 2022, mais pas du 17 au 23 janvier comme prévu au calendrier de l’UCI. © nordsports-mag.fr

 

Première course inscrite au calendrier de l’Union cycliste internationale (UCI), la Tropicale Amissa Bongo ne se tiendra pas en 2022. Du moins, pas en janvier. «À la suite de la suspension des activités sportives décidée par le gouvernement gabonais par un arrêté du Premier ministre en raison de la pandémie mondiale du Coronavirus, la 16e édition de la Tropicale Amissa Bongo ne pourra pas avoir lieu du 17 au 23 janvier 2022, comme prévu au calendrier de l’Union cycliste internationale», ont annoncé les organisateurs le 22 novembre.

Contrairement à 2021 où la compétition ne s’est pas tenue, une lueur d’espoir subsiste cependant pour 2022. En effet, ont souligné les organisateurs, «de nouvelles dates seront étudiées afin de reprogrammer l’épreuve lorsque la situation sanitaire le permettra». La compétition pourrait dont se tenir l’année prochaine. La Tropicale Amissa Bongo est l’une des plus importantes courses cyclistes du continent où les coureurs africains côtoient les internationaux. L’édition 2020 a été remportée par le Français Jordan Levasseur de l’équipe Natura4Ever-Roubaix Lille Métropole.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire