" " Délivrance du passeport : pourquoi est-ce si long ? | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

Pour justifier la lenteur observée depuis quelques semaines dans la délivrance des passeports ordinaires aux Gabonais, la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) explique que celle-ci est due au processus d’adoption en cours du passeport Cemac jugé «hautement plus sécurisé» et plus pratique pour circuler dans la sous-région de l’Afrique centrale.

Le Gabon a lancé le processus de passage du passeport ordinaire national au « passeport Cemac », plus sûr et plus pratique pour circuler dans la sous-région. © Gabonreview

 

Que se passe-t-il au siège de la DGDI (ancien Cedoc), à Libreville ? Depuis quelques semaines, il difficile pour certains voire impossible pour d’autres de retirer leurs passeports ordinaires, y compris pour le renouvellement. Si les délais de retrait s’étaient écourtés ces dernières années au grand bonheur des Gabonais, ceux-ci sont invités à prendre leur mal en patience encore pour quelques semaines avant un retour à la normale. Dans un communiqué ce samedi 14 mai au quotidien L’Union, la DGDI explique que ce retard est dû au passage au passeport Cemac auquel les États de la sous-région de l’Afrique centrale ont souscrit dans le cadre de la matérialisation du projet d’intégration.

«Ce nouveau passeport, hautement plus sécurisé que celui en cours, répond aux exigences Cemac et sera conforme aux dernières spécifications techniques l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) sur les documents de voyage», explique la DGDI selon laquelle l’implémentation et le paramétrage de ce nouveau système perturbent le bon fonctionnement de ses services depuis quelques semaines.

Si la DGDI assure s’atteler à normaliser la situation de son côté, elle n’espère pas moins que la collaboration avec les équipes de la Cemac permette de satisfaire à nouveau les usagers dans les meilleurs délais. Le passeport Cemac, promet-on, permettra une circulation plus fluide des citoyens de la sous-région entre le Gabon, le Congo, le Cameroun, la RCA, le Tchad et la Guinée équatoriale.

 

 
GR
 

5 Commentaires

  1. NDONG NZAMBA ORPHEE dit :

    Il n’est souhaitable qu’une simple circulation des biens en Afrique Centrale et pas une afférente aux personnes, ce pour les deux raisons suivantes:

    1-Le Gabon est une petite population, faudrait pas se faire envahir, ce d’autant plus que le niveau de vie varie entre le Gabon et ses Etats frontaliers;

    2-Le Terrorisme, les mouvements rebelles, les trafics transfrontaliers en tout genre ne sont pas ni une fiction ni que pour les autres, mais peuvent affecter également le Gabon.

  2. Victor dit :

    Je veux avoir un visa bon faire un visa

  3. Nouo zemble dit :

    Bonsoir,avant l’obtention de mon Bac ,depuis le mois de mai j’ai eu a faire
    Mon passeport jusqu’alors je suis ne pas munie de ce document.

  4. Firmin Ndoutoumou ovono dit :

    Est-il possible de remplir le formulaire en ligne pour une demande de passeport pour les gabonais ?

  5. Nkoghe MBA dit :

    Bonjour, j’ai fais la demande de mon passeport depuis mars 2019, et jusqu’aujourd’hui je ne l’ai pas encore reçu soit disant qu’ils mènent une enquête sur mon acte de naissance parceque je l’ai refait au tribunal de port Gentil suite a la décision du Président suite aux actes de naissance signé par les agents d’état civil et autres.
    Je ne comprendrai jamais ce pays, la DGDI est suffisamment équipé pour avoir les renseignements nécessaires.c’est toujours pareil dans ce pays !

Poster un commentaire