GR

Le Palais des sports de Libreville analysera dans les prochains jours plusieurs centaines de tests au Covid-19 en provenance des différents centres de dépistage. L’édifice qu’a visité Ali Bongo ce mardi 19 mai en compagnie des responsables du Copil sera transformé en un gigantesque laboratoire médical capable de produire jusqu’à 10 000 tests par jour.

Ali Bongo, le 19 mai 2020, au Palais des sports, site du futur laboratoire de dépistage du Covid-19. © Com. présidentielle

 

Le futur laboratoire du Palais des sports. © Com. présidentielle

Annoncé à 5000 par jour, mais réalisé à environ 500 ces derniers temps, le nombre de tests de Covid-19 devrait exploser dans les prochains jours. C’est, en tout cas, l’ambition d’Ali Bongo qui a récemment instruit le gouvernement d’intensifier l’opération de dépistage de masse et des personnes jugées à risque. L’objectif étant d’identifier plus rapidement les malades pour une meilleure prise en charge de ceux-ci, conformément aux directives de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Pour ce faire, le président de la République, accompagné de son épouse et des membres du Copil Coronavirus ainsi que du Coordinateur général des Affaires présidentielles, s’est rendu ce mardi 19 mai au Palais des sports pour juger de la qualité des installations. Cet édifice abritera un laboratoire médical équipé en matériel de pointe acquis grâce aux partenaires internationaux du Gabon, notamment la Chine. Le laboratoire sera opérationnel à compter de lundi prochain.

Au palais présidentiel, l’on annonce que ce laboratoire gigantesque sera capable d’analyser jusqu’à 10 000 tests par jour. Il s’agira, explique-t-on, de mobiliser plus de 100 professionnels de santé chargés d’accueillir les tests en provenance de différents centres de dépistage déployés dans le Grand Libreville.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. SERGE MAKAYA dit :

    Le Gabon n’a JAMAIS été aussi géré par la France depuis le décès en octobre 2018 de BOA. Ceci pour vous dire qu’elle n’est pas prête à laisser notre pays qui est 100000 fois plus RICHE qu’elle.

    Me revient toujours l’éternelle question : POURQUOI N’A T-ELLE PAS ECOUTEE LEON MBA QUI VOULAIT QUE LE GABON SOIT UN DÉPARTEMENT DE LA FRANCE ? SINCÈREMENT, J’AURAI PRÉFÉRÉ CELA AU THÉÂTRE QU’ELLE JOUE DEPUIS NOTRE PSEUDO INDÉPENDANCE.

    N’acceptons SURTOUT PAS le valet (le pantin, l’esclave) qu’elle voudra nous IMPOSER en 2023 SVP… Peuple gabonais, il est temps de te réveiller… A NTARE NZAME !!!

  2. Manono dit :

    Attention à ces tests, plusieurs pays dénoncent leur fiabilité. Dans certains pays, les tests augmentent le nombre des cas. L’objectif serait d’augmenter le nombre des cas et après passer en mode vaccination. Si les gabonais pouvaient boycotter ces tests. Réfléchissez, l’OMS n’est pas là pour notre santé, sinon ils nous aurait déjà aidé pour le paludisme avec un vaccin 🤔🤔

Poster un commentaire