HABANA

 

Le ministre des Sport a annoncé, le 10 septembre à Libreville, le lancement du processus d’audit de la dette due aux clubs avec le cabinet Ernest & Young. Une initiative qui permettra d’éponger les arriérés de salaires dont ceux des joueurs.

Franck Nguema lors de la séance de travail avec les associations sportives, le 10 septembre 2021 à Libreville. © Facebook

 

Dans la perspective de la reprise du championnat national de football en octobre, le ministre des Sports veut voir clair dans les finances. Lors d’une séance de travail avec les associations sportives (fédération, ligue nationale, clubs, joueurs, entraîneurs, arbitres), le 10 septembre à Libreville, Franck Nguema a annoncé le lancement du processus d’audit de la dette des clubs avec le cabinet Ernest & Young.

«Le cabinet Ernest & Young n’est plus à présenter. Il se chargera d’auditer la dette des clubs afin d’assainir les arriérés de salaire dont ceux des joueurs», a déclaré le ministre des Sports. Selon l’Association nationale de footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG), la dette due aux footballeurs par les clubs depuis plus de deux ans se chiffre à 796 millions de francs CFA. Une situation qui a fermenté la dégradation des conditions de vie des footballeurs professionnels.

En mars dernier, le président de l’ANFPG avait effectivement invité Franck Nguema à tenir sa promesse, celle de payer la dette due aux footballeurs depuis plus de deux saisons. «C’est un épineux problème qui perdure depuis cinq ans. Savoir aujourd’hui qu’il va définitivement trouver une solution est encore plus satisfaisant, parce que nous constatons que le ministre des Sports met en pratique ses engagements pour essayer de réformer le National-Foot 1 et 2», a conclu Remy Ebanega.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire