93 entreprises ont été reçues à la Direction générale de la dette (DGD), le 18 mars à Libreville. Ces entités ont été convoquées dans le cadre de la dette intérieure, pour le traitement de leurs créances en souffrance.

93 entreprises vont recevoir des règlements dans ce cadre du traitement de la dette intérieure. © idgesg.net

 

Près d’une centaine d’entreprises ont certainement retrouvé le sourire après leur passage à la Direction générale de la dette (DGD), le 18 mars à Libreville. Ces entités ont été convoquées dans le cadre du règlement de la dette intérieure, dont certaines créances sont en souffrance. Constituant le premier lot de bénéficiaires, 93 entreprises étaient concernées par cette convocation.

«Suite à l’audit des arriérés de paiement des dépenses extrabudgétaires réalisées par le cabinet PricewaterhouseCoopers du 17 décembre 2018 au 25 octobre 2019, le ministre de l’Économie et des Finances invite les responsables ou les représentants, des entreprises dont les noms suivent à se présenter à la Direction générale de la dette (…) munie d’une pièce d’identité pour affaire les concernant», a annoncé un communiqué du ministère de l’Économie, le 18 mars.

Une démarche matérialisant la volonté du gouvernement d’honorer ses engagements financiers et contractuels envers les partenaires. «La dette va être payée. Rien que cette année, il y a eu un paiement de plus de 200 milliards», avait promis le ministre de l’Économie, lors d’une réunion avec le patronat, en juin 2019, à Libreville.

 
GT
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire