HABANA

Philippe Géry, patron de patron de Gabon Port Management (GPM) a récemment annoncé l’arrivée de deux nouvelles grues mobiles. D’une valeur de 5 milliards de francs CFA, ces équipements permettront d’accélérer les opérations de chargement et de déchargement au port d’Owendo.

Grues au Port d'Owendo Gabon

Hautes de 50 mètres et pouvant soulever 100 tonnes chacune, ces grues, de fabrication allemande, devraient être livrées à la fin du mois en cours. Une bonne nouvelle pour le port d’Owendo, caractérisé par un engorgement qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et cause bien de désagréments aux navires en rade.

La nouvelle dotation devrait ainsi booster les opérations de chargement et de déchargement des navires. «De 8 à 10 mouvements par heure et par navire, on pourrait passer à 30 voire 40 mouvement par heure et par navire», explique le quotidien «Gabon matin», dans sa livraison du 26 mars, avec à la clé, «un gain de 36 heures».

Toute chose qui permettra à l’infrastructure portuaire de multiplier par quatre sa productivité et, partant, d’être beaucoup plus compétitive au niveau de la sous-région. Co-gérante du port d’Owendo avec l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), GPM avait annoncé en 2010 une enveloppe de 30 milliards de francs CFA pour les des travaux d’extension des infrastructures de ce pôle économique.

L’enveloppe prévoyait notamment l’allongement du port de 300 mètres afin de s’arrimer aux standards internationaux et «d’offrir aux clients des installations adéquates pour permettre un meilleur flux des navires au port d’Owendo», avait commenté Philippe Géry. Long de 450 mètres, le port d’Owendo a été mis en service en 1974. Sa construction répondait alors au besoin d’accueillir trois navires de 150 mètres de long. La suite des investissements annoncés est encore attendue.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire