HABANA

Le duo, Abdessalam Dhirallah, ayant pour numéro d’accréditation 0004402957, et Sahaier Labib, n° 00000004416, ont été mis à l’index pour avoir violé les règles de couverture de la compétition.

Certains médias soutiennent que les fonctionnaires de la Confédération Africaine de Football (CAF), en collaboration avec la sécurité du tournoi, ont profité de la disponibilité d’un un vol pour expulser, le 31 janvier, les deux indélicats vers leur pays d’origine.

Tout en confirmant la faute et sa sanction, Louis Claude Moundziéoud Koumba, président chargé de la commission communication et marketing à la COCAN-Gabon, dément formellement cette expulsion : «Ils ont pénétré sur l’aire de jeu lors du match Tunisie-Maroc pour faire des prises de vues. C’est strictement interdit. La sanction ne consiste pas à la rapatrier. Ils subissent juste le retrait de leurs accréditations et n’ont donc plus accès aux sites de la compétition. La CAF n’a jamais organisé des expulsions. D’ailleurs j’ai aperçu l’un de ces photographes hier (1er février – ndlr) à Franceville.»

Kabulo Mwana, chef média de la CAF, est laconique : «Ils ne respectent pas les règles de la concurrence. Vous leur donnez des instructions simples, ils ne les suivent pas».

La compétition, qui a déjà produit des surprises quant aux résultats des matchs, prend fin le 12 Février.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire