GR


En dehors des plateformes internationales de vente de musique, le rappeur gabonais a écoulé en moins de deux semaines plus de 800 exemplaires de ses deux derniers albums, «Petit mutant dans son coin» et «Toujours autant dans son coin», sur GStore, qui lui permettent d’empocher jusque-là près de 3 millions de francs CFA.

Détails du cover de l’album «Toujours autant dans son coin». © Facebook

 

Plus d’une semaine après, les ondes de la confrontation ayant opposé, le 2 mai dernier, les rappeurs gabonais Franck Ba’ponga à Lord Ekomy Ndong se font toujours ressentir sur la toile. Après le record des 14 000 personnes connectées devant l’acte 6 du Catalogue Challenge, c’est la vente en ligne du double album du membre de Movaizhaleine lancée à l’occasion de cette confrontation qui connaît actuellement un franc succès. GStore Music, une des plateformes sur lesquelles ce double album est vendu, informe qu’au 10 mai, 801 exemplaires numériques ont été vendus.

Spécialisée dans la vente et la promotion en ligne de la musique gabonaise, GStore Music précise que l’album «Petit mutant dans son coin» a fait 415 ventes la première semaine quand «Toujours autant dans son coin» a conquis 386 fans. Vendu 3 510 francs CFA chacun, ces deux opus que l’on retrouve également sur les plateformes internationales de vente de musique devraient permettre à l’artiste et à son staff de récolter 2 811 510 FCFA. Du jamais vu dans le pays, assure le manager général de GStore Music joint par Gabonreview.

Pour Abderl-Jaward Bokoum, le succès enregistré par ce double album tient sur deux raisons principales : la longue attente imposée par le rappeur à ses fans et son ingénieuse idée de profiter du Catalogue Challenge initié au Gabon par le rappeur Lestat XXL pour annoncer sa sortie. «Lord Ekomy Ndong bénéficie d’une Fanbase (supporteurs) assez solide, qui le suit sur les réseaux sociaux. Et il a su profiter du Catalogue Challenge, dont l’audience a été la plus forte qu’on ait connue sur la toile dans notre pays. C’était un très beau coup de sa part de lancer ses deux albums à ce moment-là», estime le manager général de GStore Music.

La plateforme promet par ailleurs à l’artiste une certification «GStore Music d’or», une sorte de disque d’or, lorsque les ventes de son double album auront atteint 1000.

 
GR
 

5 Commentaires

  1. Milangmissi dit :

    A jamais le meilleur,
    Il est de ces rares disciples
    qui participent par l’artistique
    à rendre la life moins hard ici
    activiste des claques qu’il’administre
    à chaque fois que le mapane
    ou la patrie glisse man
    C’est le pays qu’il ausculte
    des valeurs qu’il inculque
    des frères qu’il rééduque
    contre un salaire nul
    En bref l art se sacrifie
    puissent ses phrases parvenir
    à la ministre
    Faut il qu’il mendie
    qu’il agisse en bandit
    qu’il attende que la pitié du ministère grandisse ?

  2. Alpin Dieu-donné LIMIKOU BIKIELA dit :

    le gars est bon hooo!!!

  3. Auguste dit :

    Comment être numéro 1 des ventes d’albums dans un pays où votre musique est interdite dans les médias audiovisuels ?

  4. Auguste dit :

    Ekomy toi là tu ne dors pas, le talent le talent, le talent b

  5. Emile Fabrice Atangana dit :

    Ekomy c’est la magie !!! Un fan depuis Yaoundé !!!

Poster un commentaire