TATIE

Annoncée pour ce vendredi 3 avril à 19h45, la nouvelle allocution du président de la République pourrait, selon son entourage, tourner autour de plusieurs mesures sociales imposées par la situation de crise sanitaire actuelle. Ali Bongo pourrait, par exemple, annoncer la prise en charge par l’État des factures d’eau et d’électricité pendant une période, et les personnes identifiées comme Gabonais économiquement faibles (GEF), comme les fonctionnaires et les étudiants, pourraient aussi bénéficier d’un soutien de l’État.

Ali Bongo s’adressera à nouveau à la Nation ce vendredi 3 avril 2020. © Facebook

 

Ali Bongo s’adressera à nouveau à la Nation ce vendredi. Ce sera la troisième allocution du président de la République depuis l’enregistrement d’un premier cas de Covid-19 dans le pays, le 12 mars dernier. Si l’on est presque sûr qu’il exprimera sa satisfaction quant à la guérison de ce premier patient et qu’il ne manquera pas d’évoquer l’augmentation du nombre de cas testés positifs au virus dans son pays, désormais porté à 21, le chef de l’État devrait annoncer quelques mesures sociales pour faire face à la pandémie dans son pays.

Selon certaines indiscrétions, ces mesures sociales devraient d’abord profiter aux personnes identifiées comme Gabonais économiquement faibles (GEF) pour lesquels un plan d’aide pourrait être mis en place, notamment pour leur permettre d’être ravitaillés en denrées alimentaires. Certains ménages jugés fragiles pourraient également en bénéficier.

Proches de la présidence de la République, certains croient savoir qu’Ali Bongo pourrait encore annoncer un plan de soutien au bénéfice des étudiants gabonais inscrits dans le pays et hors de celui-ci.

Les fonctionnaires ne devraient pas être oubliés, assurent certains informateurs, selon lesquels les agents de l’État dont le temps de travail avait déjà été aménagé, notamment pour mieux gérer la mesure de confinement partiel, pourraient bénéficier d’un accompagnement de la part de l’État, à travers soit l’augmentation temporaire de leur salaire, soit la création d’une prime spéciale comme l’évoquent certains médias proches du palais présidentiel.

Mais la mesure la plus attendue par de nombreux Gabonais, réclamée depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux, est la gratuité de l’électricité et de l’eau pour tous les ménages, à l’exemple d’autres pays, y compris sur le continent. Beaucoup s’attendent en effet qu’Ali Bongo annonce la prise en  charge par l’État des factures pendant une période.

 
GR
 

12 Commentaires

  1. moundounga dit :

    Bjr. Au Gabon la rumeur est toujours fondée. Donc, toutes les mesures citées ici vont être actées Ne pas oublier d’imposer le dépistage systématique car le flashage a montré ses limites. Amen.

  2. MOUNZ dit :

    Au cas ou, ces informations venaient à êtres avérées ce sera un œuf de soulagement pour l ensemble des populations, et ce ne sera que salutaire à l endroit du Chef de l Etat, son excellence, PR ABO, Que dieu l accompagne tout au long de cette guerre, contre le COVID 19

  3. Ulys dit :

    Votre Ali Bongo est décédé. Un coup d’État est en préparation. Fin du message.

  4. Jean jacques dit :

    C’est clair.que notre president doit lettre accent sur les classes C.

  5. Jean jacques dit :

    C’est clair que notre Pdt doit mettre accent sur le social

  6. Martiale c dit :

    Merci Mr PR,c est un commencement,vous pourriez encore faire mieux,a exemple du Rwanda

  7. Vous me faite pitié avec vos foutaises dit :

    Pitié de vous même.

  8. Je ne suis pas aussi riche que vous mais vous me faite pitié dit :

    Juste une question? Comment allé vous récupérer ce semblant de gratuité?

  9. Ngoua Benoit dit :

    J’ai du mal à comprendre qu’il ya des gabonais qui croient à ce spectacle. Ce type est BIEN DCD. On ne rigole pas à ce sujet. Et IL EST VRAI qu’un COUP D’ÉTAT (sans effusion de SANG) est en route avec la COMPLICITÉ du Maroc. « On va encore faire comment? » Pauvre Gabonais.

  10. Julien N'goua dit :

    Un coup d’État se prépare. Le chef de la garde présidentielle vient d’être remplacé.

Poster un commentaire