" " Echange de bons procédés entre l’université de Dschang et l’Enef
mdas

L’École nationale des eaux et forêts (ENEF), située au Cap Estarias dans le Nord de Libreville, a signé avec l’université de Dschang (Cameroun,) le lundi 9 juillet 2012, un protocole cadre de partenariat, rapporte sinotables.com.

Gabonreview.com - Université de Dschang - © Journalducameroun.com

La cérémonie de signature s’est déroulée dans la ville balnéaire de Dschang, dans la salle des Actes du Rectorat de l’université de la localité, en présence du Directeur général de l’Enef,  Marcellin Nziengui, et du recteur de l’Université de Dschang, Anaclet Fomethe.

Le partenariat entre les deux institutions se conforme aux recommandations du Réseau des institutions de formation forestière et environnementale d’Afrique centrale (Riffeac) qui regroupe une vingtaine d’autres institutions. L’objectif est de «promouvoir la collaboration sous régionale entre les institutions de formation en vue d’améliorer la qualité de la formation, afin de répondre aux besoins de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo», a déclaré le recteur de l’Université de Dschang. «Par la signature de ce protocole d’accord cadre de partenariat, l’Université de Dschang et l’École nationale des eaux et forêts du Gabon s’engagent à relever ensemble les défis de la mobilité sous régionale et du développement d’une collaboration fructueuse dans l’enseignement supérieur», a-t-il ajouté.

Marcellin Nziengui quant à lui, a déclaré: «afin de pouvoir capitaliser sur votre expérience et vos ressources humaines, le présent protocole nous offre une opportunité de bénéficier de vos savoir-faire et leadership au service du développement de l’Afrique Centrale».

Une vingtaine d’étudiants gabonais sont régulièrement inscrits à l’université de Dschang. Sinotables.com relève qu’ils sont inscrits pour la majorité à la Faculté d’agronomie et des sciences agricoles (Fasa). Pour mieux matérialiser ce partenariat, le directeur général de l’Enef, a indiqué que trois enseignants de l’université de Dschang participeront, du 22 au 28 juillet 2012, aux premières Journées techniques du forestier à Libreville.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. sinotables dit :

    Ce partenariat est salué pour être une Parfaite illustration de l’intégration sous-régionale, que les politiques tardent à concrétiser véritablement. http://www.sinotables.com demeure au service des causes nobles.

  2. SAMUEL P. dit :

    Ce partenariat est encourageant…Et profitable aux deux parties.pourquoi faire venir des experts ou envoyer nos enfants en Afrique de l’Ouest ou ailleurs ? L’humilité et le bon sens est à encourager…Plusieurs opportunités s’offrent à nos étudiants et surtout à moindre coût.

Poster un commentaire