mdas

 

Ali Bongo Ondimba a inauguré, le 22 octobre à Libreville, le Complexe scolaire «Le Béret Vert Sylvia Bongo Ondimba». La construction de ce nouvel établissement entre dans le cadre du programme de modernisation du système éducatif gabonais.

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, son épouse, le personnel et les élèves du Complexe «Le Béret vert Sylvia Bongo Ondimba». © D.R.

 

A l’instar des autres forces de défense et de sécurité, la Garde républicaine vient de se doter d’un complexe scolaire baptisé «Le Béret vert Sylvia Bongo Ondimba». Il a été inauguré le 22 octobre par le chef suprême des armées, Ali Bongo Ondimba, en présence de plusieurs membres du gouvernement.

Le Complexe «Le Béret vert Sylvia Bongo Ondimba». © D.R.

Situé au quartier Ondongo dans le 6e arrondissement de Libreville, ce complexe scolaire comprend une crèche, un cycle pré-primaire et primaire complet et dispose de 14 salles de classe disposant chacune d’une capacité d’accueil de 30 à 40 places entièrement aménagées et dotées d’équipements pédagogiques de haute technologie, dans un espace sécurisé et paisible.

Cet établissement inscrit dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation est opérationnel depuis le 27 septembre dernier, conformément au calendrier scolaire national. Il est ouvert aux enfants des militaires (60%) et des civiles (40%). Dans le but de permettre aux jeunes des différentes localités à travers le pays d’avoir accès à ce même genre d’infrastructure, Ali Bongo Ondimba a annoncé l’ouverture très prochaine du Complexe scolaire «Le Béret Vert B» dans les provinces du pays.

 
GR
 

6 Commentaires

  1. Julien dit :

    Encore une fois, ce n’est toujours pas Ali Bongo sur cette photo.

    Autre chose: Sylvia Valentin met les projets avec son nom. Voilà une manière aussi de faire le culte de la personnalité. N’oublions pas qu’elle a contribué à détruire Horizons nouveaux d’Edith Bongo avec son défunt de mari Ali Bongo. Et c’est bien regrettable la disparition d’Horizons Nouveaux.

  2. diogene dit :

    Heureux d’apprendre que les enfants de ceux qui nous tirent dessus après les élections seront bien élevés…

  3. Dante dit :

    La relève des militaires violeurs de la Minusca est assurée. Les écoles publiques restent pour les enfants des Makayas. Bravo et merci Sylvia !

  4. Cashsuper dit :

    Après ruban vert, c est autour de béret vert,la prochaine ça va être quoi ? Trielli vert , boubou vert ou caleçon vert ?

  5. Rembourakinda dit :

    C’est plutôt Madame Sylvie Valentin qui a inauguré le Ruban Vert, c’est elle qui coupe le ruban. C’est elle la Présidente. Vous avez la preuve de la disparition de Ali Bongo. Le monsieur derrière est un factotum. Si le Président est là, c’est lui qui préside la cérémonie du point de vue du protocole.

  6. Victor dit :

    Les sosies ne sont plus joués par des noirs ou africains. Ce sont bien des blancs déguisés avec un masque et une peau colorée. Retenez bien cela.A l’exception du sosie qui doit faire des discours devant june assemblée.Sauf les interventions en vidéoconférences qui sont aussi réalisées par des appareils ou logiciels pouvant changer votre voix en celle d’Ali Bongo.

    En conséquence, tout est factice depuis le décès d’Ali Bongo en octobre 2018. Les français n’ont toujours pas trouvés leur idéal valet ou mascotte.

Poster un commentaire