GR

Organisés il y a près d’un mois, les concours d’entrée à l’École normale supérieure (ENS) et à l’École normale supérieure d’enseignement technique (Enset) n’ont toujours pas été proclamés. Au regard de cette lenteur, le Syndicat national des enseignants chercheurs (Snec) a demandé la proclamation desdits résultats en donnant un ultimatum au gouvernement.

Le Snec s’étonne de ce que les résultats du concours à l’ENS et à l’Enset tardent à être rendus publics. © Medias241

 

Le Syndicat national des enseignants chercheurs (Snec), section Ecole normale supérieure (ENS) et École normale supérieure d’enseignement technique (Enset) lance un ultimatum au gouvernement pour la proclamation des résultats des concours d’entrée au sein de ces deux établissements. L’ultimatum a été lancé au cours d’un point presse animé par les syndicalistes en fin de semaine écoulée.

«Le Snec accorde un sursis de 7 jours francs au gouvernement à compter du 24 février 2020 pour rendre publics les résultats des deux concours conformément aux textes en vigueur et qui encadrent l’organisation de ces concours. Ce délai court jusqu’au 4 mars 2020», a averti Gilbert Nguéma Endame, président du Snec ENS.

En cas de maintien du statuquo, a-t-il prévenu, «le Snec se réserve le droit d’organiser une assemblée générale jeudi 5 mars pour prendre une décision capitale qui irait jusqu’à l’arrêt complet de toutes les activités».

S’appuyant sur les dispositions relatives à l’organisation et à la proclamation des résultats des concours d’entrée à l’ENS et à l’Enset, les responsables du Snec ENS et Enset qui s’interrogent par ailleurs sur les raisons de la non-proclamation de ces deux concours près d’un mois plus tard appellent l’attention du gouvernement sur les éventuelles conséquences. «Les conséquences calendaires ne sont pas en reste. La rentrée académique des filières des master 1 des primo entrants, des étudiants admis au concours et ceux de licence 3 admis en master 1 au titre de l’année académique 2019-2020 est retardée par cette situation de blocage», a informé Gilbert Nguéma Endame, qui appelle à l’intervention du Premier ministre Julien Nkoghe Bekale.

 

Tags:

GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire