HABANA

L’Académie franco-américaine de management (Afram) a reçu de l’ambassade de Chine, le 24 novembre courant à Libreville, un don d’ouvrages d’apprentissage de la langue chinoise.

Scène de la remise officielle du don, le 24 novembre à Libreville. © Gabonreview

Scène de la remise officielle du don, le 24 novembre à Libreville. © Gabonreview

 

Jean Lié Massala et Sun Jiwen, prononçant leur discours de circonstance. Et, l’ambassadeur de Chine au Gabon visitant  les locaux de l’Afram. © Gabonreview

Jean Lié Massala et Sun Jiwen, prononçant leur discours de circonstance. Et, l’ambassadeur de Chine au Gabon visitant les locaux de l’Afram. © Gabonreview

L’Académie franco-américaine de management (Afram) a récemment été dotée de 8 000 ouvrages d’apprentissage du Mandarin. La cérémonie y relative s’est tenue le 24 novembre courant à Libreville, en présence de l’ambassadeur de Chine au Gabon. Relevant que la Chine devient incontournable dans tous les domaines, le directeur général de l’Afram a souligné que son établissement est le premier du pays à s’arrimer à cette évolution. Depuis 2011, l’Afram a ainsi institué l’apprentissage du Mandarin avec un volume horaire sans égal. «Notre établissement s’est ouvert très tôt vers une autre région, l’Asie, qui tire la croissance économique mondiale par sa locomotive qu’est la Chine», a déclaré Jean-Lié Massala.

Concrètement, ce don est composé de 7 200 ouvrages, soit 2 400 livres pour débutants et 4 800 cahiers d’exercice d’écriture et de lecture. «Cette remise d’ouvrages est ressentie comme une reconnaissance et un encouragement par l’Afram dans sa voie d’internationalisation pour ses étudiants, en tant que citoyens du monde évoluant dans un environnement multiculturel et dynamique», a ajouté Jean-Lié Massala, relevant que ce don constitue la matérialisation et le renforcement du partenariat entre son établissement et l’ambassade de Chine. «Le geste de la République populaire de Chine, à travers ce don d’ouvrages, est une distinction qui récompense la particularité innovante de l’Afram, que nous espérons être le point de départ d’un long partenariat fructueux se matérialisant par d’autres mécanismes et outils d’optimisation de la formation de nos étudiants», a-t-il conclu.

Le diplomate chinois, quant à lui, s’est félicité de la contribution de l’Afram au renforcement des échanges culturels entre la Chine et le Gabon. Polyglotte, Sun Jiwen a affirmé que la pratique d’autres langues a changé sa vie. «La langue est un outil important, une fenêtre vers le monde. Mieux comprendre les cultures des différents peuples est un plus considérable dans la carrière professionnelle», a-t-il lancé. Soulignant l’importance des jeunes dans la construction de l’avenir, il a annoncé l’organisation, dans les prochaines semaines, d’un voyage en Chine auquel seront éligibles les seuls étudiants parlant le Mandarin.

 

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Mengué Mba dit :

    Un don DE LA Chine serait la bienvenue aux Archives Nationales du Gabon, car avec l’état , on ne sait plus quoi faire

Poster un commentaire