HABANA

Au ministère de l’Enseignement supérieur, certains cadres déchus de leurs fonctions refusent de restituer les voitures de service qu’ils ont utilisé. Visiblement exaspéré par cet état de fait, le ministre leur a enjoint de s’exécuter sans délai.

Moukagni Iwangou demande aux anciens cadres de son ministère de restituer les voitures de fonction.© D.R.

 

Le ministre en charge de l’Enseignement supérieur souhaite récupérer au plus vite les véhicules de fonction des cadres relevés de leurs fonctions. «Il m’a été donné de constater que les anciens responsables du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et du transfert des technologies prennent sur eux l’initiative de ne pas restituer les véhicules de fonction mises à leur disposition durant leur gestion», s’est indigné le ministre dans une note adressée au secrétaire général de son ministère.

Dans cette note, Moukagni Iwangou exige à Frédéric Mambenga Ylagou de rappeler à l’ordre ceux qui s’arrogent indûment le maintien de ce privilège. A en croire certaines indiscrétions, parmi eux se compte le secrétaire général sortant du ministère de l’Enseignement supérieur. Il n’aurait pas jusqu’à lors remis le véhicule qu’il utilisait à Frédéric Mambenga Ylagou.

Cette opération de restitution concerne toutes les entités sous-tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur. Dans une note adressée aux directeurs généraux des grandes écoles et instituts, ceux des services centraux ainsi que le commissariat du Ceranest, Frédéric Mambenga Ylagou leur a demandé de dresser un inventaire du parc automobile et lui faire parvenir le résultat de cet inventaire. «au plus tard le vendredi 20 décembre».

Jean De Dieu Moukagni Iwangou réussira-t-il à briser cette espèce de  « jurisprudence » durement enraciné  dans l’administration gabonaise ? Une belle patate chaude pour Frédéric Mambenga Ylagou.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Jean jacques dit :

    C’est trop simple.ceux qui detiennent les voitures recoivent lescsslaires? Ou sont en retraite?on bloque les salaires ca va les obliger de remettre les voitures.

  2. Gayo dit :

    Même les pays qui ont suffisamment d’argent n’achètent pas des voitures coûtant des duzaines de millions à des hauts cadres grassement rémunérés pour pouvoir s’offrir eux-mêmes des voitures, fussent-il d’occasion. En même temps on peine à entretenir un transport en commun digne de ce nom pour les populations. Les élèves au lycée et des parents pauvres sont obligés de supporter un coût du transport insoutenable pour les faibles revenus. Certains lycéens contrains de faire l’école buissonnière.

  3. diogene dit :

    Que se passe t il ? Le ministre pond des notes avant l’inventaire c’est vraiment pas logique.
    Logique : mot ayant disparu en 67 dans un accident néo colonialiste…

Poster un commentaire