mdas

 

L’Université africaine de management (UAM) a organisé, le 19 mai à Libreville, une rencontre entre ses étudiants et des chefs d’entreprises. Un moment d’échanges pour permettre aux étudiants de prendre connaissance de l’expériences de leurs interlocuteurs, et s’en inspirer pour tracer leurs voies vers l’emploi ou l’entrepreneuriat.

Les étudiants de l’AUM très concentrés pour apprendre des aînés. © Gabonreview

 

Institution à vocation entrepreneuriale, l’Université africaine de management (UAM) souhaite que ses diplômés deviennent des candidats à la recherche d’un emploi, mais aussi et surtout des créateurs d’emploi. A cet effet, elle a organisé, le 19 mai à Libreville, une conférence entrepreneuriale sur le thème «L’entrepreneuriat jeune par le parcours des anciens». Un moment convivial entre étudiants et dirigeants d’entreprises, dont l’objectif était d’aider les apprenants «à prendre la bonne décision qui les aidera à se diriger de façon plus efficace vers la réussite de leurs projets».

C’est en présence du président fondateur d’AUM, Esnel Iyembit que le premier intervenant, Alain Michel Massoussou a fait part aux étudiants de son parcours et de la façon dont il a procédé à la création de la société « Les Assureurs conseils réunis (ACR) », jouissant actuellement de vingt-deux années d’existence sur le marché national des assurances. S’en est suivie de l’intervention de Thomas Ouédraogo, qui a également fait part aux étudiants de son parcours atypique. Il a notamment expliqué comment, malgré son parcours universitaire inachevé, il a créé le Groupe Araignée et a été nommé à la tête du conseil d’administration d’AUM.

Plus d’une soixantaine d’étudiants étaient présents afin du vécu des «anciens». Occasion unique pour eux, qui ont eu l’opportunité de s’imprégner des défis et des contraintes liés à l’entrepreneuriat, d’échanger avec les dirigeants d’entreprises et recevoir de précieux conseils. «En ce qui concerne l’évènement au sein de notre établissement, c’est une valeur ajoutée pour nous, car il a permis à chacun des étudiants ici présents, de comprendre que nous devons nous prendre en main et nous lancer dans la création des entreprises» a déclaré le président de la mutuelle des étudiants d’AUM, Carlin Ibouanga, se réjouissant des connaissances acquises au cours de cette rencontre.

«Cette conférence a suscité en nous de la motivation à créer de l’emploi et à partager cette vision aux autres. Nous devons ôter de nos esprits que le meilleur travail et la meilleure rémunération se trouve au sein de la fonction publique, déjà que leurs effectifs sont pléthoriques, nous devons donc comprendre que nous ne pouvons plus dépendre d’eux», a conclu Carlin Ibouanga. Cette conférence a été précédée de la signature d’une convention de partenariat entre AUM et ACR.

Auteur : Marie Liliane Obouka (Stagiaire)

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire